14 septembre 2018
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Denis Bélanger

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire se réunissait en séance ordinaire le 4 septembre dernier. Voici quelques faits saillants de la soirée.

Location des glaces
La Ville conclut à nouveau un contrat de location de glace au Complexe sportif Sportscene. Pour la saison 2018-2019, le tarif est de 276 $ de l’heure et Mont-Saint-Hilaire louera 37,25 heures par semaine pour 30 semaines. Sur une base hebdomadaire, 21 heures seront consacrées au hockey, 8 au patinage artistique, 5,25 au patinage libre et 3 à la ringuette.

Renouvellement des infrastructures
Les élus ont adopté la version révisée du plan d’intervention pour le renouvellement des conduites d’eau potable, d’égout et des chaussées, préparé par la firme Cima +. Un document de travail important lorsque la municipalité fait des demandes de subvention à Québec. «On se rencontre comme toutes les autres municipalités que nous sommes en déficit en ce qui concerne l’assainissement des eaux et l’aqueduc. Le plan va être établi avec l’urgence. Nous allons hiérarchiser et suivre le plan, qui sera constamment renouvelé. Ça coûte assez cher le mètre linéaire pour refaire une rue. Ça va changer nos taxes et nos vies, ce genre d’études» a souligné le conseiller municipal Émile Grenon Gilbert.

Réduction de la vitesse devant les Résidences Soleil
La municipalité demande au ministère des Transports de prolonger la zone de 50 km/h sur la 116 jusqu’aux Résidences Soleil, dont la vitesse est de 70 km/h. «À défaut de ne pouvoir avoir tout le boulevard Laurier à 50 km/h, ce serait un moindre mal de l’avoir à cet endroit», a déclaré le maire Yves Corriveau.
Appui à l’UPA
Mont-Saint-Hilaire donne son appui à l’Union des producteurs agricoles pour le projet de protection des bandes riveraines de la Montérégie. La municipalité accepte de participer aux formations théoriques et pratiques et à une rencontre avec les différents intervenants afin de coordonner les actions de protection.

Un bilan offre et demande
Les membres du Comité consultatif d’urbanisme ont échangé dernièrement sur la pertinence de faire un bilan de l’offre et de la demande à l’échelle de la municipalité ou de la MRC de la Vallée-du-Richelieu. «Ça montre les besoins de la population. C’est là pour s’assurer qu’on soit conforme avec entre autres la demande et le revenu des citoyens. Plusieurs MRC l’on fait et ça peut orienter de futurs développements commerciaux», explique le conseiller Émile Grenon Gilbert.

 

Un parc canin
La Ville de Mont-Saint-Hilaire souhaite aménager un parc canin clôturé sur un ilot situé entre Grande Allée et Petite Allée. Le terrain visé appartient au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et une demande a été faite pour obtenir l’autorisation nécessaire. Dans le cas d’une réponse positive, la municipalité s’engage à tenir une séance de consultation. n

image