20 juillet 2020
L’Œil sur le conseil
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Sarah-Eve Charland

Photothèque | L’œil Régional ©

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire se réunissait en séance ordinaire le 6 mai. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Frais d’avocat

Initié à l’automne 2017, le litige opposant la majorité des propriétaires de la Zone A-16 à la Municipalité a coûté 61 000 $ aux contribuables jusqu’à maintenant, a révélé le maire Yves Corriveau. La Cour supérieure avait donné raison aux propriétaires en ordonnant à Mont-Saint-Hilaire de leur permettre de développer selon un seuil de densité de 21 unités de logements à l’hectare.

Le conseil municipal a décidé néanmoins de porter la cause en appel. Dans un autre ordre d’idée, la Municipalité a rejeté les soumissions pour les services d’animation et de coordination de la Zone A-16 en raison de la décision de la cour.

Les citoyens de nouveau permis

Les séances du conseil municipal seront à nouveau ouvertes au public dès septembre. Des mesures sanitaires devront être respectées et l’assistance sera limitée. La dernière séance ordinaire avec des citoyens remonte au 2 mars dernier.

Des poules sur le territoire

À l’instar de plusieurs autres municipalités de la région, Mont-Saint-Hilaire modifie sa règlementation pour permettre la possession de poules dans le périmètre urbain. Le projet de règlement prévoit un minimum de deux poules et un maximum de cinq et interdit la possession de coq. Un poulailler est autorisé seulement en cour arrière et doit être situé à au moins deux mètres de toute ligne de terrain et de tout bâtiment principal.

Une réflexion sur les masques

En réponse à une question d’un citoyen, le maire Yves Corriveau a affirmé qu’il discuterait de la possibilité d’obliger le port du masque dans les édifices municipaux fermés comme d’autres villes ont fait récemment. « Nous allons voir ce qui peut être fait. Je ne savais pas que les villes pouvaient prendre ce genre décision. »
Encadrer les jardins potagers

Mont-Saint-Hilaire modifiera son règlement de zonage pour encadrer l’aménagement de jardin potager. Une séance de consultation publique est prévue pour le 14 septembre prochain.

Importants travaux d’infrastructures

La Ville a adopté un règlement d’emprunt de 3,06 M$ afin d’effectuer plusieurs travaux d’infrastructures, notamment pour les conduites d’eau potable sur quelques rues, dont sur la 116 entre la rue Authier et le chemin Benoît. Les travaux comprennent aussi la réfection d’un ponceau sous le chemin Rouillard.

image