23 juin 2017
Moins d’heures de glaces louées
Par: Denis Bélanger
Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire.

Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire.

Mont-Saint-Hilaire louera cette année moins d’heures de glace au Complexe sportif Sportscene, soit 37,25 heures par semaine durant 30 semaines, comparativement à 40 heures pour la saison 2016-2017. La municipalité économisera presque 20 000 $,  alors que le taux horaire de location est de 240,5$.

La municipalité économisera presque 20 000 $,  alors que le taux horaire de location est de 240,5$.

Cette situation s’explique par une diminution des inscriptions au sein des organismes sportifs utilisant l’aréna. 21 heures seront réservées au hockey mineur, 8 heures au patinage artistique, 5,25 heures au patinage libre et 3 heures à la ringuette. Un premier contrat, couvrant septembre à décembre, a été accordé au montant de 171 396 $.

Un règlement sur la marche au ralenti

Le comité consultatif de l’environnement et du développement durable recommande aux élus d’adopter un règlement sur la marche au ralenti des véhicules à moteur. Cette recommandation fait suite à une plainte d’un citoyen concernant la marche au ralenti de plusieurs véhicules lourds stationnés la nuit sur une propriété commerciale de la Grande-Allée abritant une station-service et un restaurant. Les chauffeurs de véhicules lourds couchent dans leur camion la nuit et doivent faire tourner le moteur pour le chauffage ou l’air conditionné.

Le comité consultatif recommande aussi d’entamer des démarches avec le commerçant pour voir les options viables à mettre en place afin d’éliminer les nuisances reliées à la marche au ralenti.

Pêche interdite

La Ville modifiera son règlement sur le bon ordre et la paix dans les parcs et endroits publics pour interdire la pêche au parc Paul-Émile-Borduas.

Selon le maire Yves Corriveau, c’est un citoyen qui a informé la municipalité que certaines personnes pêchaient. «Nous avons trouvé la suggestion brillante. Il y aura éventuellement des pancartes qui seront installées pour informer les citoyens que c’est interdit», commente M. Corriveau.

Demande de subventions

La Ville se tourne vers le gouvernement du Québec afin d’obtenir des subventions pour trois projets favorisant l’activité physique dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités – Municipalité amie des aînés (PIQM-MADA). Le premier projet est l’aménagement de sentiers au Parc de conservation de la Falaise-de-Dieppe, soit de la rue des Plateaux jusqu’à l’accès par la vallée de Dieppe. Le second est l’aménagement d’une bande cyclable de 2 m de large sur 600 m entre la rue Bélair et les Résidences Soleil. Le dernier projet consiste à aménager des stations d’exercices le long du parcours actif reliant l’hôtel de ville à la gare.

 

image