13 avril 2018
Mickael Côté rêve déjà à la LCF
Par: Denis Bélanger
Mickael Cote (40) during the CFL Combine at the RBC Convention Centre in Winnipeg MB, Saturday, March 24, 2018 (Photo: Johany Jutras)

Mickael Côté lors du sprint sur 40 verges. Photo: Gracieuseté Johany Jutras/LCF.ca

Le footballeur de Mont-Saint-Hilaire Mickael Côté a grandement apprécié son expérience au Camp d’évaluation national de la Ligue canadienne de football (LCF), tenu du 23 au 25 mars à Winnipeg. Ses chances d’être repêchés par l’une des 9 formations du circuit sont bonnes, pense-t-il.

Le secondeur de ligne des Stingers de Concordia a d’ailleurs encerclé sur le calendrier la date du 3 mai, où se tiendra l’encan annuel de la LCF. Côté serait bien heureux d’être repêché par son équipe, les Alouettes de Montréal. À la première journée du camp, il a d’ailleurs rencontré des représentants des Alouettes et de six autres équipes. «Je n’ai pas rencontré les gens de Saskatchewan et Calgary. Ça ne veut pas nécessairement dire qu’ils ne sont pas intéressés à me repêcher éventuellement; c’est qu’ils avaient juste des questions à poser à d’autres joueurs. L’équipe avec laquelle ça a le plus cliqué est les Lions de la Colombie-Britannique.»

D’ici le grand jour, si jamais son agent lui déniche une occasion d’aller démontrer son talent à des recruteurs de la National Football League (NFL), le joueur sauterait certainement sur l’occasion. L’an dernier, l’Otterburnois Anthony Gosselin, un centre-arrière de l’Université de Sherbrooke, avait participé à un camp des Chiefs de Kansas City.

Traitement royal
Mickael Côté n’avait rien à redire sur l’accueil et le traitement des joueurs. «Nous sommes traités avec grand soin. Nous étions notamment dans le même hôtel que les Prédateurs de Nashville (de la Ligue nationale de hockey) qui jouaient ce week-end là contre les Jets de Winnipeg. Nous sommes chanceux d’avoir accès à un circuit canadien de la trempe de la LCF.»

Après avoir rencontré les équipes et reçus différents items la première journée du camp, Mickael Côté se consacrera aux tests d’habileté pour la seconde. Côté a notamment été content de sa performance au sprint sur 40 verges. «J’ai obtenu un des meilleurs temps pour ma position.»

La journée s’est terminée toutefois sur une note plus amère, alors que Côté a réalisé, selon lui, une performance décevante au développé couché (bench press). Il a dû vite oublier ce contretemps le lendemain, alors qu’il a été mis en situation de match. Il a notamment fait des courses contre des porteurs de ballons. «Tu ne peux pas toutes les gagner. Les courses que tu gagnes, tu es content, et celles que tu perds, et bien tu retiens des leçons de ça. Moi, j’ai remporté mes courses contre des joueurs de haut niveau.»

image