18 octobre 2017
Michel Aubin promet plusieurs infrastructures
Par: Denis Bélanger

Michel Aubin.

Sollicitant un troisième mandat à la mairie de Saint-Mathieu-de-Beloeil, Michel Aubin inclut dans sa plateforme électorale plusieurs projets d’infrastructures.

M. Aubin veut installer deux patinoires extérieures: une dans le secteur de la rue Bourgeois, l’autre au parc des Loisirs. Ces surfaces seraient entretenues par des employés municipaux. Le maire sortant est moins catégorique concernant l’aménagement de terrains de tennis, une demande faite dans le cadre du programme municipalité amie des aînés (MADA). Si le budget le permet, la municipalité ira de l’avant.

Michel Aubin souhaite aussi l’arrivée d’une garderie sur un des ces terrain déjà acheté, l’exécution de travaux d’aqueduc sur le chemin de l’Industrie et la réparation du chemin Trudeau, entre Bernard-Pilon et Saint-Jean-Baptiste. L’élu espère aussi obternie des subventions pour les installations individuelles de champ d’épuration et de fosses septiques. «Notre but est aussi de garder bas le taux de taxes, précise-t-il. Nous allons chercher un maximum de subventions. J’ai déjà réussi à obtenir plusieurs millions pour des projets.»

Réplique à son adversaire
Michel Aubin a tenu à réagir aux propos tenus la semaine dernière dans le journal par son adversaire, Normand Teasdale, qui accusait le maire sortant de ne pas avoir réglé hors cour un dossier concernant le parc de la rue Bourgeois. «Il connaît très mal le dossier. J’ai réagi à la suite d’une pétition des gens qui insistaient après une longue période d’attente d’avoir un parc. À cause d’un litige, ç’a retardé beaucoup. On a pris une entente avec le promoteur pour qu’il cède partiellement le terrain, mais il y avait un litige entre le promoteur et le citoyen. Cela nous a obligés à entreprendre des procédures d’expropriation. Les frais d’avocats dans ce dossier sont à la charge du promoteur, pas des citoyens.»

image