17 juin 2016
Michaud demeure avec les Voltigeurs
Par: L'Oeil Régional
Olivier Michaud.

Olivier Michaud.

Olivier Michaud de Saint-Mathieu-de-Beloeil demeura au sein de l’organisation des Voltigeurs de Drummondville de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Vendredi, les Voltigeurs ont confirmé qu’Olivier Michaud sera de retour comme entraîneur des gardiens de but la saison prochaine. Depuis sept ans, l’ancien portier de 32 ans partageait cette fonction avec Frédérick Malette, qui a remis sa démission à l’issue des dernières séries éliminatoires.

Retenu par le nouveau directeur-général et entraîneur-chef Dominique Ducharme, Michaud est donc l’unique survivant de l’ère de Dominic Ricard au sein du personnel d’entraîneurs des Voltigeurs. Même s’il dirigera désormais seul des gardiens de l’organisation, Michaud sera à nouveau employé à temps partiel, puisqu’il continuera de conseiller les cerbères des Gaulois de Saint-Hyacinthe en parallèle.

«Je suis bien content de revenir. Travailler seul ne sera pas vraiment différent pour moi. Fred et moi, on s’entendait bien. On avait chacun nos forces : lui, c’était le côté psychologique, et moi, l’aspect technique. J’ai beaucoup appris avec lui. Ça va m’aider maintenant que j’ai de plus de responsabilités», a commenté Michaud lors d’un entretien téléphonique.

L’ancien gardien professionnel s’est bien sûr réjoui de l’arrivée d’un talent brut de la trempe d’Olivier Rodrigue, réclamé au troisième rang au total lors du dernier repêchage. Mine de rien, aucun homme masqué n’avait été choisi en première ronde dans l’histoire des Voltigeurs.

«J’ai bien hâte de travailler avec lui, comme avec Anthony Dumont-Bouchard, Frédéric Foulem et Tristan Bérubé d’ailleurs. On a maintenant une belle relève et beaucoup de profondeur devant notre filet. J’ai eu la chance de voir Olivier à l’œuvre à quelques reprises dans le midget AAA. Pour un gardien de son âge, son contrôle, la précision de ses mouvements et son niveau d’exécution sont impressionnants», a fait valoir Michaud.

«Maintenant, il faudra prendre le temps de bien faire les choses avec lui, a-t-il poursuivi. Olivier vient de connaître une solide saison au niveau précédent, mais il devra trouver ses repères dans la LHJMQ. Il ne faudra pas le presser trop vite. Avec un jeune gardien, mieux vaut construire une base solide afin de prévenir les coups dans le futur.»

image