5 août 2016
Meurtre de Cheryl Bau-Tremblay: un an plus tard
Par: L'Oeil Régional
Cheryl Bau-Tremblay

Cheryl Bau-Tremblay

Accusé de meurtre prémédité, Alexandre Gendron reviendra en cour le 15 août.

Accusé de meurtre prémédité, Alexandre Gendron reviendra en cour le 15 août.

Août 2015, la région était ébranlée par la mort de Cheryl Bau-Tremblay, une jeune femme enceinte de Belœil qui aurait été tuée par son conjoint. Un an plus tard, les procédures judiciaires sont toujours au même stade et la famille de la victime doit faire preuve de patience.

Alexandre Gendron, accusé du meurtre prémédité de Cheryl Bau-Tremblay, doit revenir au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 15 août prochain. «On va fixer les journées pour l’enquête préliminaire de M. Gendron», informe son avocat, Me Guy Quirion.

Me Quirion est le troisième avocat de la défense à prendre le relais dans le dossier. Le premier avocat de l’accusé a transféré le dossier à une autre avocate, Me Nathalie Tremblay. Celle-ci a demandé l’aide de Me Quirion en février.

Depuis un an, les procédures sont au même stade avec des enquêtes <I>pro forma<I> (pour la forme). «Comme un troisième avocat est entré dans le dossier, il devait prendre connaissance de toute la preuve», explique la procureure de la Couronne, Me Nancy Potvin.

Le rapport d’autopsie a été remis à la Couronne et à la défense, mais il n’a pas été déposé à la Cour. Les circonstances entourant la mort de la victime demeurent donc encore inconnues pour les proches. Le rapport sera rendu public au procès.

Le corps de Cheryl Bau-Tremblay, alors enceinte de cinq mois, a été retrouvé dans sa maison de la rue Alexander, le 6 août dernier. La disparition de la jeune de femme de 28 ans avait été signalée quelques jours avant.

Patienter

Les parents et la sœur de Cheryl Bau-Tremblay ont décliné la demande d’entrevue de L’ŒIL Régional. «Ils suivent les procédures judiciaires. Ils sont patients et attendent que les procédures suivre leur cours», a fait savoir Liza Bau, cousine de la victime.

L’automne dernier au Journal de Montréal, la mère de Cheryl Bau-Tremblay, Nicole Bau, avait affirmé faire confiance à la justice et vouloir se rendre à Saint-Hyacinthe lorsque l’accusé retournera devant la juge.   

Rappel des événements

3 août: La Régie intermunicipale de police Richelieu—Saint-Laurent (RIPRSL) signale au public la disparition de Cheryl Bau-Tremblay.

5 août: La police mène des fouilles le long de la rivière Richelieu pendant qu’un hélicoptère de la SQ survole le cours d’eau.

6 août:L’enquête passe aux mains de la SQ. En matinée, Alexandre Gendron est de nouveau rencontré par les enquêteurs. Après des fouilles dans la maison du couple, le corps de Cheryl Bau-Tremblay est retrouvé.

7 août:Alexandre Gendron est arrêté par les enquêteurs. Il comparaît au palais de justice de Saint-Hyacinthe et fait face à une accusation de meurtre prémédité.

14 août:Funérailles de Cheryl Bau-Tremblay ont lieu à Saint-Félicien d’où elle est originaire

image