1 novembre 2017
Mercedes-Benz E43 AMG : pas si discrète
Par: Marc Bouchard

Il faut l’avouer, j’ai un petit côté rebelle. Mais tout petit, presqu’imperceptible (ceux qui me connaissent savent bien que j’ironise…). Ce qui me fait dire qu’une voiture comme la E43 AMG de Mercedes-Benz ne me conviendrait pas : elle a tout ce qu’il faut, mais il lui manque le côté clinquant qui affirme haut et fort sa puissance.

Et c’est exactement pourquoi elle plait autant! Car les amateurs d’exubérance n’opteront certainement pas pour une berline de cette taille, à la silhouette aussi affinée. La voiture est trop discrète, trop sobre, trop sophistiquée. Un proverbe dit cependant de ne pas réveiller l’eau qui dort. En d’autres termes, ce n’est pas parce qu’elle a l’air calme qu’elle l’est nécessairement, et dans toutes les conditions.

Un peu de précision
Avant d’aller plus loin, il importe de préciser que le berline Classe E dispose de plusieurs déclinaisons, histoire de mieux coller à la personnalité de ses acheteurs. Les plus discrets opteront pour la E300 ou la E400 (cette dernière proposant aussi un modèle familial), deux véhicules dont la mission première est le confort plutôt que la performance.
Les mordus de puissance (et au portefeuille plus profond faut-il le préciser) se tourneront davantage vers la E63 AMG, des véhicules mis au point à la main pour un maximum de performance. Et les amateurs des deux points de vue iront tout simplement vers la E43 AMG, un somptueux compromis entre les deux tendances.
Ici, vous profitez du confort et de la conduite directe de la Mercedes-Benz Classe E, à laquelle s’ajoute la performance d’une motorisation inspirée de AMG. Dans les faits, et les puristes la défendront bec et ongle, il s’agit pas d’un véritable AMG : disons simplement que les ingénieurs de la division de performance de Mercedes-Benz n’ont fait que peaufiner l’ensemble plutôt que de le développer au complet.
Le résultat, c’est quand même un imposant moteur V6 turbo 3,0 litres qui développe la bagatelle de 396 chevaux et de 396 livres-pied de couple. Jumelé à une boite automatique 9 rapports étudiée pour un maximum de performance et à un rouage intégral 4MATIC qui a déjà fait ses preuves, on peut sans conteste affirmer qu’il s’agit du meilleur des deux mondes.
Le système Dynamic Select d’AMG, également dans l’équipement de série, ajuste la réaction du moteur et de la boîte de vitesses ainsi que les calibrages de direction et de suspension pneumatique selon le mode de conduite sélectionné (Éco, Confort, Sport ou Sport Plus).
Le bruit du moteur et de l’échappement est dynamique, surtout en mode Sport Plus, mais il est bon de noter qu’une portion de ce rugissement est artificiellement amplifiée par des haut-parleurs dans l’habitacle (et que ce système ne peut être désactivé).

Technologie aussi
Évidemment, parce que Mercedes-Benz est ce qu’elle est, la compagnie mise sur une technologie abondante pour assurer la sécurité des occupants de la E43. Au menu, régulateur de vitesse adaptatif, détecteur de changement de voie, aide au maintien en voie, détecteur d’angles morts, surveillance de la fatigue et tout ce que la techno peut fournir de sympathique.
La conduite est cependant plus limitée que ne laisse présager la longue fiche technique. Ce n’est pas que la voiture soit inconfortable le moins du monde, mais plutôt que ses dimensions et sa lourdeur la rendent parfois un peu difficile à manier avec l’aisance que l’on pourrait souhaiter pour une telle motorisation.
Il y a bien les modes de conduite que l’on peut varier, et ressentir notamment dans la direction, mais la Classe E n’est pas destinée à être un véhicule pour s’imposer sur une piste. Disons simplement qu’elle permet d’enfiler les routes sinueuses avec un certain enthousiasme, mais pas en poussant la limite trop loin!
Question confort cependant, rien à redire. Les sièges enveloppants et actifs permettent un plein support dans toutes les conditions. L’habitacle somptueusement assemblée et insonorisée, permet un séjour sans anicroche. Il y a bien le système de divertissement dont l’ergonomie n’est pas la plus simple, mais son affichage haute définition compense bien des défauts.
Alors, en calculant le prix du véhicule, en y ajoutant l’équilibre incroyable dont il fait preuve et toutes ses capacités, on peut le dire : la Mercedes-AMG E43 est dans une classe à part.

Forces :
Moteur puissant
Rouage intégral
Qualité de finition

Faiblesses :
Sonorité de moteur
Coût des options
Lourdeur

Fiche technique :
Moteur : V6 3,0 litres
Puissance : 396 ch @ 6 000 tr/min
Couple : 384 lb·pi @ 2 500 – 5 000 tr/min
Alimentation : Turbocompressé
Transmission : Automatique, 9 rapports
Rouage : Intégral

Prix : à partir de 85 000$

image