10 octobre 2019
McMasterville veut exploiter un terrain vacant sur le boulevard Constable
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville a enclenché un processus de changement de zonage. Photo Sarah-Eve Charland | L’Œil Régional ©

La Ville de McMasterville compte exploiter le terrain laissé vacant sur le boulevard Constable. Elle s’ouvre un éventail de possibilités avant d’aller en appel de propositions.

La Ville a enclenché un processus de changement de zonage. Le terrain actuel, qui appartient à la Ville, peut accueillir des usages publics et institutionnels. Le premier projet de règlement de modification de zonage a été adopté en séance du conseil du 9 septembre. Les changements permettraient d’inclure des usages résidentiels et mixtes.

« À un moment, on s’est posé la question : qu’est-ce qu’on peut faire? On veut aller en appel de propositions et aller chercher le meilleur projet. On va mettre une grille d’analyse en place. L’avis public, c’est pour permettre un plus grand éventail de possibilités. Actuellement, on est assez limités avec ce qu’on peut faire sur ce terrain-là », explique le directeur général de la Ville, Sébastien Gagnon.

Une séance d’information sur ce processus s’est tenue le 7 octobre. « La première étape est de revoir l’affectation du sol. […] On va voir la réception. On est assez audacieux dans nos modifications. […] On est dans des modèles qu’on retrouve plus du côté de l’Europe », mentionne M. Gagnon.

Parmi les modifications, la Ville compte élargir la marge arrière du terrain pour s’assurer que, s’il y a lieu, les constructions soient éloignées des résidences, et compte rapprocher la marge avant plus près de la rue de ce qu’on voit ailleurs dans la ville.

Après avoir terminé le processus de changement de zonage, la Ville compte lancer un appel de propositions. À ce moment-ci, les élus ne sont pas encore prononcés sur les orientations qu’ils souhaitent prendre. Un comité de sélection sera éventuellement mis en place.

Au lieu de vendre le terrain à un promoteur, la Ville veut s’assurer d’avoir le meilleur projet pour la population, ajoute M. Gagnon.
McMasterville a acquis ce terrain à la suite d’une transaction avec LASSAV inc., par le biais de deux actes en 2004 et 2005. n S.-E.C.

image