4 février 2021
Vente du terrain sur le boulevard Constable�
McMasterville veut d’autres propositions de promoteurs
Par: Denis Bélanger

Les travaux ont déjà commencé. La Ville a fait abattre plusieurs frênes. Les troncs de ces derniers serviront à la confection de mobilier urbain qui sera utilisé dans le parc. McMasterville est propriétaire de ce terrain depuis 2004. Photothèque | L’Œil Régional ©

La Municipalité de McMasterville vient de repousser à nouveau la date d’échéance de son appel de propositions pour la vente et le développement de son terrain sur le boulevard Constable. Les promoteurs intéressés ont maintenant jusqu’au 9 mars pour soumettre une offre.

Publicité
Activer le son

L’appel de propositions initial a été déposé le 5 octobre et la première date butoir avait été fixée au 30 novembre. La Municipalité avait par la suite repoussé l’échéance à janvier avant de prolonger à nouveau l’appel de propositions.

Le maire Martin Dulac a reconnu en entrevue que McMasterville n’avait pas reçu beaucoup de propositions jusqu’à maintenant. L’élu a néanmoins insisté sur le fait qu’il n’y a pas urgence d’agir dans ce dossier.
« L’objectif est d’avoir le plus grand nombre de propositions pour avoir le meilleur projet possible. Ce n’est pas quelque chose qu’on fait fréquemment et on s’ajuste donc. […] Il faut aussi prendre en considération que plusieurs entreprises sont au ralenti en raison de la COVID-19. »

Jusqu’à maintenant, selon le système électronique d’appel d’offres du gouvernement, trois entreprises ont commandé les documents reliés à l’avis : Construction Éric Robert de Belœil, Investissement Groleau de Saint-Lambert et Construction Pierre Jarry de McMasterville. Cette démonstration d’intérêt ne signifie pas que ces entreprises vont automatiquement déposer une proposition formelle.

Plusieurs paramètres sont établis par la Municipalité pour ce futur développement résidentiel. Le lot d’un peu plus de 4000 mètres pourra accueillir entre 8 et 12 unités de logement pour des maisons de ville. La hauteur maximale permise du projet sera de 12,5 mètres. Il n’y aura qu’un seul accès possible par le boulevard Constable et les marges arrière seront importantes, soit environ 18 mètres. La Ville obligera aussi l’aménagement d’un stationnement souterrain, lequel permettra entre autres de réduire les îlots de chaleur. Si le promoteur procède à du lotissement, un 10 % de la superficie devra servir pour un parc.

Le parc toujours prioritaire
Malgré la COVID-19, la Municipalité garde son intention formelle d’utiliser les recettes de la vente du terrain du boulevard Constable pour financer la revitalisation du parc du Ruisseau-Bernard. Des sentiers y seront notamment aménagés. L’hiver, il sera possible aussi d’y faire de la randonnée en raquettes et possiblement du ski de fond. Il n’est toutefois pas prévu d’y aménager une surface glacée.

« La pandémie fait ressortir l’engouement pour les activités de plein air cette année. Ce projet devient donc encore plus pertinent. Nous sommes en train d’analyser si des sentiers seront aménagés spécifiquement pour le ski de fond l’hiver », ajoute M. Dulac. n

image