4 juin 2020
Travaux au parc du Ruisseau-Bernard
McMasterville tient à son joyau urbain
Par: Denis Bélanger

Le parc du Ruisseau-Bernard. Photo gracieuseté

McMasterville financera les travaux dans le parc du Ruisseau-Bernard grâce à la vente de ses terrains vacants sur le boulevard Constable à un promoteur immobilier. La Municipalité vient de retenir les services de la firme d’urbanisme Empero pour la rédaction des appels de proposition, au coût de 6500 $.

Publicité
Activer le son

Sans avancer de chiffre, le maire de McMasterville, Martin Dulac, pense que la Municipalité devra investir massivement pour réaménager et assurer la conservation du parc.

« Le parc et son boisé sont situés en plein milieu de la ville, ce qui est intéressant pour les citoyens. C’est un véritable joyau urbain qui vaut amplement la peine d’être protégé. Nous n’avons pas encore toutefois d’évaluation des travaux éventuels », ajoute l’élu.

Sentiers et arbres

Un plan de conservation et d’aménagement préparé par Nature-Action sera déposé au courant de l’été. Toutefois, M.Dulac peut déjà s’avancer sur certaines interventions qui seront à faire, dont le réaménagement des sentiers. « Nous souhaitons rendre la marche plus agréable. Actuellement, les sentiers sont en terre battue. Quand il y a de la pluie, ça se transforme en boue et ça devient désagréable pour les utilisateurs. »

Des travaux de plantation d’arbres sont aussi prévus. « Les deux principales essences d’arbres du boisé sont le frêne et l’orme, qui ont été attaqués par l’agrile et une maladie. Cela favorise la prolifération des espèces envahissantes. »

La Municipalité a d’ailleurs accordé au coût de 3180 $ un contrat à l’entreprise T2 Environnement inc. pour l’élaboration d’un programme de lutte aux espèces envahissantes existantes.

Peu de dommages

Le maire Martin Dulac a aussi rapporté que le parc du Ruisseau-Bernard a été la cible dernièrement d’un incendie qui a toutefois causé peu de dommages. « Heureusement, des gens présents ont appelé les services incendies pour que le feu ne se propage pas. Les dommages sont mineurs, mais quelques arbres ont été endommagés. »

Cet incendie a amené un citoyen à suggérer aux élus d’organiser une corvée communautaire pour nettoyer le parc afin d’éviter que ce genre d’événement ne se reproduise. « Nous attendons le plan de Nature-Action pour voir la suite des choses », précise M. Dulac.

Il y aura néanmoins prochainement une opération de nettoyage des berges et du lit du ruisseau Bernard où des arbres auraient pu tomber et nuire à l’écoulement des eaux. C’est l’organisme RAPPEL – Coopérative de solidarité en protection de l’eau qui a hérité de ce mandat au montant de 11 000 $.

image