18 avril 2018
Traverse piétonnière à risque sur la 116
McMasterville demande l’intervention du ministère des Transports
Par: Denis Bélanger
La traverse piétonnière de l’intersection Maple/116. Photo: François Larivière

La traverse piétonnière de l’intersection Maple/116. Photo: François Larivière

La municipalité de McMasterville demande au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports de rendre plus sécuritaire la traverse piétonnière située sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, à l’intersection de la rue Maple.

Comme le fait remarquer le maire Martin Dulac, l’intersection n’est pas desservie par un feu de circulation. De plus, la traverse est utilisée par plusieurs élèves de l’École d’éducation internationale pour accéder aux différents restaurants ou commerces du secteur. «Un ancien conseil avait fait une demande dans ce sens, mais c’était resté lettre morte. À cette époque, nous avions eu un rapport de la police nous disant que les automobilistes ne respectaient pas l’arrêt à la traverse. Nous relançons le dossier», ajoute M. Dulac.
Les récents événements tragiques survenus à Saint-Basile-le-Grand ont incité les élus à solliciter l’intervention du ministère. Deux piétons sont décédés à moins d’un an d’intervalle après avoir été happés par une voiture à la traversée piétonnière située à l’intersection de la 116 et du boulevard du Millénaire. Un septuagénaire a perdu la vie en janvier dernier, et une adolescente de 17 ans en août 2017. «Nous ne proposons pas de solutions précises. Nous voulons que la situation soit examinée par des spécialistes», poursuit le maire. Notons que les automobilistes qui ne respectent pas la priorité aux piétons et aux cyclistes à une intersection peuvent écoper d’une amende de 100 à 200 $ (deux points d’inaptitudes).

image