7 juillet 2015
Matthew Dubé en mode électoral
Par: L'Oeil Régional
Le député fédéral de Belœil-Chambly, Matthew Dubé

Le député fédéral de Belœil-Chambly, Matthew Dubé

POLITIQUE FÉDÉRALE. À l’approche de la campagne électorale fédérale, le député néo-démocrate de Belœil-Chambly, Matthew Dubé, espère voir son parti remplacer les conservateurs et former le prochain gouvernement à Ottawa.

«On ne prend jamais rien pour acquis, précise-t-il. On a encore beaucoup de travail à faire. On va faire beaucoup de porte-à-porte et de consultations auprès des citoyens au cours de l’été. Il faut mériter la confiance de la population. Et c’est ce qu’on espère faire. On espère mériter leur confiance pour former le gouvernement et leur donner le changement dont ils veulent notamment.»

Selon lui, le changement sera au cœur des préoccupations des citoyens lors des élections du 19 octobre. Les citoyens veulent un nouveau premier ministre et un nouveau gouvernement qui les rassemble et leur ressemble, estime-t-il.

Bilan

En entrevue au journal, le politicien a aussi dressé un bilan de ses quatre dernières années et celles de son parti le Nouveau parti démocratique (NPD) au parlement canadien.

M. Dubé soutient que sa formation politique a été une opposition officielle efficace.

Il énumère en exemple quelques dossiers que les néo-démocrates ont défendus tels que la sécurité ferroviaire et Postes Canada. Le député souligne aussi certaines mesures concrètes mises sur la table par le NPD comme l’adoption d’un projet de loi pour obliger les officiers du parlement à être bilingues (ex.: le vérificateur général).

Durant les derniers mois, il se dit fier que son parti se soit opposé au projet de loi anti-terroriste des conservateurs, adopté en mai dernier.

Sur le plan local

Pour sa circonscription, Matthew Dubé mentionne avoir continué à pousser le dossier de la limite de vitesse des bateaux sur la rivière Richelieu. L’hiver dernier, par l’entremise d’une lettre signée par les mairesses et maires de municipalités riveraines, lui et le député provincial de Borduas ont enjoint la ministre fédérale des Transports à agir dans ce dossier. M. Dubé a aussi pu poser une question à la Chambre des communes concernant le dossier de la rivière Richelieu.

«D’avoir pu mettre cet enjeu sur le radar, c’est un bon début», déclare-t-il.

Au sujet de l’installation prochaine de boîtes postales communautaires dans la région par Postes Canada, il dit trouver «décevant» une telle décision, dénonçant les impacts que ces infrastructures risquent d’avoir sur la sécurité routière et l’accessibilité pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite.

Le NPD propose, s’il prend la tête du gouvernement, de revenir avec la livraison du courrier à domicile.

 

image