9 novembre 2016
Mathieu Gemme remis en liberté
Par: Denis Bélanger
Mathieu Gemme.

Mathieu Gemme.

Faisant face à plusieurs accusations en lien avec la pornographie juvénile et la possession de stupéfiants, l’Hilairemontais Mathieu Gemme a été remis en liberté le 31 octobre.

Arrêté le 21 avril, l’accusé de 30 ans  avait accepté dès le début des procédures judiciaires de suivre une thérapie au Centre Toxi-co-Gîtes en Montérégie. Ayant complété avec succès sa thérapie, il a pu regagner son appartement de la rue Sainte-Thérèse à Mont-Saint-Hilaire.

M. Gemme doit toutefois assister une fois par semaine à une réunion des alcooliques anonymes ou des narcotiques anonymes. Plusieurs autres conditions accompagnent sa remise en liberté, dont l’interdiction d’accéder à internet et de se trouver directement sur la propriété d’une garderie ou sur d’autres lieux publics où pourraient se trouver des enfants. Rappelons d’ailleurs que Mathieu Gemme demeure sur la même rue qu’une garderie, qui avait d’ailleurs informé et rassuré les parents de la situation au printemps dernier.

Mathieu Gemme fait face à 11 chefs d’accusation, dont possession, distribution et production de pornographie juvénile ainsi que possession, production et trafic de stupéfiants. Les différents faits reprochés à l’individu se seraient produits entre le 1er janvier 2015 et le 21 avril 2016. L’arrestation a été réalisée par l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur internet (ESEI) de la SQ.  Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique avait été saisi.

Le dossier doit revenir devant le tribunal au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 21 novembre. L’avocat de la défense, Me Francis Savaria n’a pas encore reçu la totalité de la preuve. «Nous attendons le rapport complet du module technologique, soit ce qui a été saisi sur son ordinateur. Ça prend du temps», explique de son côté la procureure de la Couronne, Me Claudie Gilbert. 

image