9 août 2016
Martin Cadorette fait le saut dans le circuit Gilles Courteau
Par: Denis Bélanger
Martin Cadorette.

Martin Cadorette.

Après être passé près deux fois déjà, l’entraîneur hilairemontais, Martin Cadorette, fera finalement le grand saut dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec le Drakkar de Baie-Comeau. Il était à la barre des Gaulois d’Antoine-Girouard (Saint-Hyacinthe) dans le midget AAA depuis sept ans.

Cadorette a signé un contrat de deux saisons et une année d’option pour être l’adjoint de l’entraîneur-chef de la formation nord-côtière, Martin Bernard.

 La nouvelle en a surpris quelques-uns alors que l’annonce a été faite quelques jours avant le début du camp d’entraînement qui a pris son envol le week-end dernier. Cadorette n’avait toutefois jamais caché son intention de prendre du galon dans la LHJMQ. Rappelons qu’il avait succédé à Mario Pouliot derrière le banc des Gaulois. Pouliot dirige actuellement le Titan d’Acadie-Bathurst. «Un poste d’adjoint s’est libéré durant la saison morte et j’ai approché l’organisation», rapporte Cadorette qui a accepté l’offre finale du Drakkar il y a à peine plus d’une semaine.

Il y a quatre ans, Martin Cadorette avait eu de sérieuses discussions avec le Phoenix de Sherbrooke pour un poste d’adjoint. Il avait finalement décliné l’offre pour des raisons familiales. De plus, il avait aussi passé une entrevue pour le poste d’entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, mais le boulot était finalement revenu à Patrice Bosch qui a depuis été congédié.

Baie-Comeau n’a peut-être jamais été la ville la plus attrayante pour plusieurs joueurs, mais Cadorette ne sera pas en terrain inconnu. Son fils, Philippe, qui vient de terminer son stage junior, a protégé le filet du Drakkar pendant quatre saisons de 2011 à 2015.  De plus, le directeur général, Steve Ahern, a déjà travaillé dans l’organisation des Gaulois.

Le résident de Mont-Saint-Hilaire ajoute qu’il quitte les Gaulois en bons termes et la tête haute. «Ce que je retiens de mon passage est le développement des joueurs qu’on a propulsé aux sommets.»
 
Une étoile montante
Sans surprise, c’est Marc-André Ronda qui succède à Martin Cadorette derrière le banc des Gaulois. Après avoir dirigé les Gaulois bantam AAA pendant trois saisons, il a été promu adjoint dans le midget au début de la dernière campagne.

Il ne faudrait pas se surprendre si le règne de Ronda s’avère plus court que celui de Cadorette. «Pour lui ce n’est qu’une étape. Il a toujours monté les échelons et éventuellement, on pourrait le voir monter (dans la LHJMQ) plus rapidement que l’on pense», a reconnu Martin Cadorette.

Marc-André Ronda sera de plus secondé par David Dufour qui occupait l’an dernier la fonction d’entraîneur-chef pour les Gaulois d’Antoine-Girouard dans le circuit Bantam AAA.

image