28 décembre 2017
Marco Cavalleri au mondial junior
Par: Denis Bélanger

Marco Cavalleri. Photo: Gracieuseté

L’Hilairemontais d’adoption Marco Cavalleri s’est taillé une place au sein de l’équipe nationale suisse qui participe présentement au Championnat mondial junior de hockey disputé à Buffalo.

Cavalleri a appris qu’il évitait le dernier couperet quelques jours avant Noël. Un très beau cadeau pour le jeune homme de 18 ans ainsi que ses parents qui ont fait le voyage aux États-Unis pour l’encourager. Richard et Mirjam Cavalleri sont arrivés dans l’état de New York le 26 décembre et ont eu l’occasion d’assister à la première rencontre du Canada contre la Finlande. Le lendemain, ils étaient de retour à l’aréna pour le match de la Suisse.

«Il régnait une ambiance extraordinaire dans l’amphithéâtre (pour le match du Canada), décrit Mirjam. Pour la partie entre les Suisses et les Biélorusses, c’était beaucoup plus tranquille. C’était même étrange de voir une partie de championnat du monde suivie par une aussi petite foule dans le domicile des Sabres de Buffalo. Malheureusement, notre fils Marco n’a pas pris part à cette première rencontre, mais cela n’enlève rien à notre fierté de l’avoir vu percer l’alignement.»

Né à Genève à l’aube du nouveau millénaire, Marco Cavalleri a déménagé avec sa famille à Mont-Saint-Hilaire en 2011. Après avoir joué une saison avec l’équipe pee-wee des Gaulois, il a joué pour le Collège Stanstead ainsi qu’à South Kent dans l’État du Connecticut. Au cours des deux dernières années, il a évolué dans le midget AAA, soit à Gatineau en 2015-2016 et à Saint-Hyacinthe en 2016-2017. Cette année, il a commencé la saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec les Tigres de Victoriaville. Il a récolté trois points en 28 parties dans le Circuit Courteau.

Victoire en lever de rideau

La Suisse a entrepris mercredi son tournoi de brillante façon en l’emportant en temps réglementaire contre la Biélorussie par la marque de 3 à 2. Une victoire importante qui pourrait permettre aux Suisses de se qualifier pour la ronde suivante. Rappelons que les quatre premières équipes au classement de chaque groupe accèdent aux quarts de finale. Le groupe B est aussi composé de la Russie, la Suède et la République tchèque, pays qui font partie des six grandes puissances traditionnelles au hockey avec le Canada, les États-Unis et la Finlande.

Dans la phase éliminatoire, on mélange les deux groupes. Le Canada pourrait donc se retrouver en quart de finale.

La Suisse dispute aujourd’hui son deuxième match contre la Russie. Le 30 décembre, elle aura rendez-vous avec les Suédois, puis le 31 avec les Tchèques pour terminer la ronde préliminaire.

image