28 octobre 2015
Manifestations à Belœil
Par: L'Oeil Régional
Les membres du Syndicat de Champlain ont manifesté devant la gare de McMasterville.

Les membres du Syndicat de Champlain ont manifesté devant la gare de McMasterville.

Le personnel de soutien et les enseignants de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) ont profité de l’heure de pointe pour manifester sur le point Jordi-Bonnet et à la gare de McMasterville, mercredi matin.

Les 10 000 membres du personnel enseignant et du personnel de soutien du Syndicat de Champlain, de même que pour tous les employés des secteurs public et parapublic du Front commun de la Montérégie, sont en grève aujourd’hui.

Les membres du Syndicat de Champlain ont aussi manifesté aux intersections des boulevards Brassard et Périgny à Chambly et du chemin de la Rabastalière et de la rue Montarville, à Saint-Bruno-de-Montarville. Certains étaient également présents devant l’école secondaire de Mortagne.

En après-midi, les manifestants devraient se diriger vers le métro de Longueuil pour une manifestation qui devrait débuter à 13h. Selon le Syndicat de Champlain, il s’agit de la seule activité d’envergure à avoir lieu cet après-midi. Près de 7000 travailleursavaient confirmé leur présence mardi.  

Rappelons que les membres des syndicats affiliés au Front commun ont voté pour la tenue de six journées de grève rotative tantôt régionale, tantôt nationale.

Le ministère de la Santé respecte le droit de grève des employés, affirme la porte-parole, Noémie Vanheuverzwijn. «Les négociations progressent. Il y a des rencontres régulièrement. Il est usuel que les syndicats et les employés utilisent des moyens de pression. La grève est un moyen de pression légal en autant qu’elle respecte les paramètres établis.»

Le ministère de l’Éducation et le Conseil du Trésor ont refusé de commenter la situation. 

image