27 janvier 2021
Star Académie
Lunou Zucchini sera du premier gala des variétés
Par: Olivier Dénommée
Sur les 5500 candidatures déposées pour participer à la cuvée 2021 de Star Académie, Lunou Zucchini s’est rapidement démarquée. Photo Mélany Bernier

Sur les 5500 candidatures déposées pour participer à la cuvée 2021 de Star Académie, Lunou Zucchini s’est rapidement démarquée. Photo Mélany Bernier

La chanteuse de Saint-Denis-sur-Richelieu Lunou Zucchini a de nouveau charmé les professeurs lors du camp de sélection de Star Académie, dont la deuxième et dernière partie a été diffusée dimanche dernier sur les ondes de TVA. Elle a donc mérité sa place lors du premier gala de variétés de la populaire émission en compagnie de 21 autres candidats.

Publicité
Activer le son

La Dyonisienne de 25 ans a accordé lundi une entrevue téléphonique à L’Œil Régional, après avoir écouté comme des centaines de milliers d’autres Québécois l’émission qui a confirmé sa place parmi les 20 meilleurs aspirants académiciens. « J’étais assez surprise quand Lara Fabian m’a annoncé que je passais directement aux variétés parce que personne ne nous avait avertis que les professeurs pouvaient faire ça! Et puis les autres candidats sont tellement bons que je ne pensais pas avoir cette chance », reconnaît la chanteuse qui a interprété « Chandelier » de Sia, dans une version hybride inspirée de celle de Damien Rice. « J’ai beaucoup aimé sa version lente et en douceur et j’ai voulu trouver un entre-deux avec la version plus énergique de Sia. » Cette interprétation a visiblement souri à Lunou Zucchini qui a fait partie des sept candidats à se faire annoncer lors de leur audition qu’ils passaient à la prochaine étape.

Une école plus qu’une compétition
Lunou se souvient de la toute première mouture de Star Académie en 2003 alors qu’elle n’avait que 7 ans, mais elle n’a jamais « écouté religieusement » cette émission, admet-elle. « Je n’ai jamais été très fan des grosses compétitions où on essaie de chanter plus fort que l’autre, mais je sens que cette mouture est plus axée sur le développement de l’artiste et ça m’a intéressée. Le simple fait de me rendre là où je suis est une opportunité en or et c’est certain que je vais être une éponge tout le temps que je ferai partie de cette belle aventure », commente-t-elle.

Les professeurs ont déjà promis aux aspirants académiciens qu’ils seraient sortis de leur zone de confort. « J’ai remarqué que presque tous les autres participants écrivent déjà de la musique, chose que je ne fais pas… C’est sûr que j’ai une crainte, mais j’aime ce que les professeurs ont à proposer et je sais que j’ai beaucoup à apprendre sur tous les niveaux! Ils ont été particulièrement généreux! Je vois vraiment plus Star Académie comme une école que comme une compétition », assure la fille de la chanteuse Luce Dufault qui s’avoue encore déstabilisée par toute la visibilité qui accompagne automatiquement la participation à cette émission.

Pandémie oblige, il n’a pas été possible de fêter avec les autres participants retenus pour le gala des variétés, mais Lunou sent que c’est une « belle gang » qui composera la mouture 2021 de Star Académie. « On se parle beaucoup, c’est du bon monde qui est là. De belles amitiés vont naître dans le processus, j’en suis sûre! »

D’ici la diffusion du premier gala des variétés, les aspirants candidats seront tous en quarantaine, durant laquelle les professeurs feront parvenir des « recommandations culturelles ». Ce sera aussi l’occasion de travailler du répertoire en vue de la compétition. Lunou Zucchini se dit déjà « privilégiée » de s’être rendue là où elle est, mais promet de tout donner pour bien représenter la région dans le cadre de la compétition télévisuelle. À suivre le dimanche 14 février.

image