9 mai 2018
L’Otterburnoise Danielle Vary expose à Montréal
Par: Olivier Dénommée
Le chant des arbres sous-marins de Danielle Vary

Le chant des arbres sous-marins de Danielle Vary

Depuis deux ans, l’artiste Danielle Vary d’Otterburn Park collabore avec la Longueuilloise Lucille Pelletier pour voir naître Croisement, une exposition en duo qu’elles présentent à l’Espace Contemporain de Montréal du 15 au 20 mai. Fait étonnant, la collaboration est née autour d’un élément architectural que les deux artistes ont trouvé inspirant pour une série d’œuvres.

La base de l’exposition, c’est quatre plaques de tôle retirées d’une cheminée. Mme Pelletier en a fait des estampes, ce qui a inspiré Mme Vary de les photographier pour enfin réaliser ses propres «estampes numériques». Le projet a été assez inspirant pour que chaque artiste produise 16 œuvres, toutes basées sur ces mêmes quatre plaques. «Nos deux volets sont reliés de cette façon, mais toutes les œuvres sont différentes!», fait remarquer Danielle Vary, qui tente de faire connaître davantage l’art numérique. «Toutes mes œuvres sont imprimées sur un papier fine art, qui représente la fragilité et la noblesse que j’espère faire atteindre à l’art numérique.»
Croisement sera présentée à l’Espace Contemporain (5175, avenue Papineau à Montréal) du 15 au 20 mai, et le vernissage est prévu le vendredi 18 mai dès 17h.

image