10 février 2017
L’œuvre de la costumière Denyse Lamontagne honoré
Par: Karine Guillet
L'exposition sur Denyse Lamontagne se poursuit jusqu'au 5 mars 2017.

L'exposition sur Denyse Lamontagne se poursuit jusqu'au 5 mars 2017.

EXPOSITION. La Maison de la culture de Saint-Antoine-sur-Richelieu rend hommage à l’une de ses anciennes résidentes.

Denyse Lamontagne s’est éteinte à l’automne 2015, à l’âge de 72 ans. Propriétaire de la boutique de costumes Chez Denyse, sur la rue du rivage, Mme Lamontagne se décrivait elle-même comme une perfectionniste qui sélectionnait soigneusement ses tissus dans un souci de refléter le plus possible la réalité. Si elle confectionnait d’abord des costumes d’Halloween, la couturière s’est finalement passionnée pour la confection de costumes d’époques et de scène.

Ses œuvres ont d’ailleurs pu être admirées à la fête du Vieux-Marché de Saint-Denis-sur-Richelieu. Le conseil municipal de Saint-Antoine a d’ailleurs renommé la salle d’exposition de la maison de la culture en son honneur, en raison de son attachement à sa municipalité et à son talent.

En tout, une cinquantaine de costumes et d’accessoires de tous genres sont exposés à la maison de la culture Eulalie-Durocher, en plus de certains croquis de Mme Lamontagne. L’exposition est organisée par la troupe de théâtre, qui a hérité du costumier de Mme Lamontagne.

Pour le maire de Saint-Antoine, Denis Campeau, l’exposition s’inscrit dans une volonté de la municipalité de diversifier son offre culturelle.

«On démocratise la maison de la culture. Il y a des gens que des œuvres d’arts, de la peinture, ça ne leur dit absolument rien. Mais c’est quelque chose qui vient toucher les gens, qui est à la portée de tout le monde», explique-t-il.

image