1 mai 2015
Les rues d’Oxford et Prince-Edward en chantier pour l’été
Par: Karine Guillet
des travaux majuers sur la rue prince edward à Otterburn Park

des travaux majuers sur la rue prince edward à Otterburn Park

CONSTRUCTION. Les rues d’Oxford et Prince-Edward seront un chantier de construction pour la période estivale. La Ville d’Otterburn Park procède à la reconstruction de ces deux artères principales au cours de travaux d’une rare envergure pour la municipalité.

Les travaux sont déjà entamés depuis jeudi et devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’août. Le plus gros des opérations (comme l’excavation) devraient avoir pris fin peu avant les semaines de la construction. Les infrastructures municipales d’égout et d’aqueduc seront totalement reconstruites sur la rue d’Oxford entre le chemin des Patriotes et la rue Saint-John de même que sur la rue Prince-Edward, entre le chemin Ozias-Leduc et la rue Barré. Le réseau pluvial sera également revu sur les deux artères. Il faudra toutefois attendre à l’an prochain pour voir une deuxième couche de pavage.

Les travaux sont évalués à 4,1 M$ avec les frais professionnels (frais d’ingénieur, surveillance de chantier). La Ville bénéficiera d’une subvention d’environ  2,5 M$ provenant de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Une subvention nécessaire pour la réalisation de cet ouvrage, selon la mairesse Danielle Lavoie, puisque les sources de revenus de la municipalité sont limitées.

Réhabilitation des infrastructures

Ce chantier s’inscrit dans le cadre du Programme de réhabilitation des infrastructures. Otterburn Park a d’ailleurs investi beaucoup d’argent dans les analyses à cet effet afin de prioriser les rues à refaire. Selon Daniel Desnoyers, directeur général de la ville, le secteur le plus urgent est le vieux Otterburn Park. «Nous avons commencé en 2008 à refaire nos infrastructures c’est quelque chose qui est essentiel. Dans les années précédentes, nous avons pu accélérer le mouvement», explique-t-il

Le plan d’action de la Ville a permis de réduire considérablement le nombre de fuites du réseau d’aqueduc. Alors qu’en 2010, Otterburn Park a comptabilisé 27 fuites d’eau, seulement dix ont été recensées l’an dernier.

Circulation locale

Seule la circulation locale sera permise durant les travaux. Les résidents de la soixantaine de résidences affectés par la construction ont d’ailleurs déjà reçu une lettre de la municipalité. Otterburn Park souhaite recueillir les courriels des citoyens touchés afin de les tenir au courant durant la période de travaux.

image