25 novembre 2020
Les résultats du sondage en faveur du changement de zonage
Par: Sarah-Eve Charland

La demande de changement de zonage touchant le terrain de golf sera présentée aux élus en décembre. Photothèque | L’Œil Régional ©

La Ville de Belœil n’a pas pris position dans le dossier du Club de golf Belœil alors qu’elle a dévoilé les résultats du sondage effectué durant la période de consultations publiques. Selon ces résultats, 48 % des répondants ont souligné être en faveur d’un changement de zonage permettant la construction d’une résidence pour personnes retraitées et 39 % en faveur de l’achat d’un terrain pour y aménager un parc municipal. Environ 12 % n’ont pas une opinion arrêtée sur la question.

Publicité
Activer le son

« 48 % se sont dit en faveur du projet annoncé par le Club de golf. 48 %, c’est important. C’est près d’un citoyen sur deux qui a mentionné être favorable à ce projet. 48 %, ce n’est pas un consensus. Ce que ça signifie pour moi, c’est qu’il faut aller un peu plus loin et permettre à la démocratie de se faire valoir », s’est exprimé la conseillère du district 2, Renée Trudel, en séance du conseil du 23 novembre.

Les résultats du sondage, réalisé par la firme L’Observateur, n’ont pas été ventilés par district électoral. Rappelons que le projet du Club de golf Belœil consiste à vendre une parcelle de terre représentant environ 5 % de l’ensemble du terrain de golf au promoteur Habitations Mont-Royal. Ce dernier a déposé une demande de changement de zonage pour y construire une résidence pour personnes retraitées.

Selon le rapport de la firme, 45 % des répondants s’opposent à toute augmentation du compte de taxes foncières, 21 % acceptent de payer une contribution d’un maximum de 60 $ par année pour ce projet et 12 % sont en accord avec une augmentation pouvant aller jusqu’à 100 $ du compte de taxes par année.

Les élus se donnent maintenant le droit de consulter les détails du projet immobilier du Club de golf et des Habitations Mont-Royal. Bien que la demande de changement de zonage ait été déposée en juillet à la Ville de façon administrative, la demande n’a pas été présentée aux élus, précise la directrice générale de Belœil, Martine Vallières. Elle le sera en décembre.

Après avoir pris connaissance du projet, le conseil municipal s’engage à entamer une deuxième phase de consultations qui visera, cette fois-ci, les riverains du terrain de golf pour obtenir un consensus. La Ville assure ne pas rejeter d’options à ce jour. Les consultations devraient se tenir en janvier.

Les élus n’ont pas établi d’échéancier. Mme Trudel a ajouté vouloir prendre le temps. « La priorité est de vous écouter. »

image