18 octobre 2017
Les responsables de la Guignolée déjà au boulot
Par: Denis Bélanger

Claude Lebrun, Richard Morency, le responsable du comptoir alimentaire Jean-Louis Richer et le président de la Guignolée 2017 Yves Lacaille. Photo: Gracieuseté

Les Chevaliers de Colomb de Belœil et de nombreux bénévoles cogneront aux portes des résidents de Belœil, McMasterville et Saint-Mathieu-de-Beloeil le 19 novembre dans le cadre de la Guignolée 2017.

L’organisme veut recueillir 60 000 $ en argent et plus de 100 000 $ en denrées alimentaires. Les responsables ont commencé cette semaine à solliciter la collaboration des commerçants. En plus de ramasser la nourriture non périssable, les bénévoles peuvent aussi prendre les produits sanitaires comme du papier hygiénique et du shampoing. Les Chevaliers de Colomb demandent aux gens de vérifier la date de péremption du produit.

«Le but est d’augmenter la récolte de denrées, car on commence à être en pénurie de stock. Nous aurions voulu faire une espèce de Guignolée des campeurs, mais on a manqué de temps. Il y a aussi plus de demandes», souligne Claude Lebrun, Grand Chevalier du Conseil de Belœil.

La présidence d’honneur de la Guignolée sera assumée cette année par Richard Morency, lui-même membre des Chevaliers de Colomb de Belœil et résident de McMasterville. Bien connu dans le milieu sportif, M. Morency a été notamment vice-président des Expos pendant 10 ans et président pendant 13 ans de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Il est aussi gouverneur au sein de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ).

Les denrées amassées serviront aux paniers de Noël qui seront distribués avant les Fêtes ainsi que pour le comptoir alimentaire des Chevaliers de Colomb. Depuis le réaménagement du comptoir en mars 2015, 475 dossiers ont été ouverts. Un dossier peut concerner une seule ou plusieurs personnes. Environ 70 % de ces dossiers sont desservis durant l’année, ce qui représente environ 335 dossiers. Ces bénéficiaires peuvent venir aux trois semaines et doivent être résidents de Belœil, de McMasterville ou de Saint-Mathieu-de-Beloeil.

«Nous regardons pour avoir une autre plage horaire pour ceux qui ne peuvent pas venir de jour le vendredi. Certains bénéficiaires travaillent souvent au salaire minium», ajoute M. Lebrun.

La Guignolée se déroulera entre 12 h et 17 h et les bénévoles seront identifiés avec un brassard jaune fluo. Les Chevaliers de Colomb de Belœil ont signé une entente avec les trois villes pour être le seul organisme reconnu pour la Guignolée annuelle. Info: 450-446-5421

image