28 avril 2015
Les Remparts font un pas de plus vers la finale
Par: L'Oeil Régional
Les Remparts font un pas de plus vers la finale

Les Remparts font un pas de plus vers la finale

Les Remparts de Québec et le défenseur hilairemontais Nikolas Brouillard ont battu les Wildcats 5-1 lundi soir, grâce notamment aux 24 arrêts de Zachary Fucale, pour ainsi se forger une avance de 3-0 dans la série demi-finale et se donner la chance de compléter un deuxième balayage de suite.

Québec obtient sa huitième victoire d’affilée et aura l’occasion d’obtenir son billet pour la finale mardi soir, au Colisée Pepsi.

Les hommes de Philippe Boucher ont frappé tôt en première. Après seulement une minute d’écoulée, Ryan Graves a habilement déjoué Alex Dubeau suite à un beau jeu de passes. S’étant vu décerner deux punitions en fin de première, les locaux ont réussi à sortir indemnes d’un double désavantage numérique d’environ 1:40 pendant lequel leurs rivaux n’ont tiré qu’une seule fois, au grand regret de l’entraîneur-chef Darren Rumble. «Ça été très décevant. Nous n’avons pas exécuté les jeux qui étaient prévus et au lieu d’en profiter pour avoir du momentum, ça nous en a plutôt enlevé», estime-t-il.

Vers la fin de l’engagement, les Remparts ont accentué leur avance. S’amenant à deux contre un, Anthony Duclair a passé à sa gauche à Adam Erne qui a réussi sans difficulté à inscrire son 13e des séries. L’espoir des Coyotes récoltait sa deuxième passe du match sur le jeu.

Les Remparts ont porté un dur coup aux visiteurs dès le début de la dernière période. Après seulement 22 secondes, Massimo Carozza a fait 3-0 en décochant un tir sur réception lors d’un surnombre. Kurt Etchegary en a ajouté un autre à la mi-période. Derrière le filet, il a habilement ramené la rondelle en avant pour ensuite déjouer Dubeau entre les jambières.

Dix secondes plus tard, Moncton s’est inscrit au tableau par l’entremise du défenseur Jacob Sweeney, originaire de Québec. Zachery Moody a marqué le cinquième but dans un filet désert.

Un «trou profond»

Vladimir Tkatchev malade, Jérôme Verrier blessé en première période, Marc-Olivier Roy absent: les Remparts ont dû se passer de quelques éléments pour cette rencontre. «De là l’importance qu’il y ait des joueurs qui se lèvent et qui jouent du vrai hockey. Turcotte, Garneau et Moody ont très bien fait. Nos joueurs de premier plan ont bien été, en arrière ç’a bien été et Zach a été très solide. C’est surtout ça qu’on veut voir demain», explique l’entraîneur-chef, Philippe Boucher.

Darren Rumble le reconnaît: les siens se retrouvent dans un «trou profond». «Mais nous ne sommes pas morts. Nous sommes venus ici pour gagner au moins un match pour pouvoir ensuite nous reposer un peu», affirme-t-il. Le cinquième match aurait lieu vendredi à Moncton, ce qui permettrait à l’équipe d’obtenir du repos bien mérité puisque la fatigue se fait sentir, reconnaît le défenseur originaire de Québec, Jacob Sweeney. «48 heures entre deux séries, honnêtement, c’est ridicule. Je sais pas comment c’est arrivé, il y a eu des erreurs, c’est de la malchance et il faut vivre avec ça, il n’y a pas grand-chose qu’on peut faire.»

Des canons silencieux

Les gros canons des Wildcats, Conor Garland et Ivan Barbashev, ont été tenus au silence pour la deuxième fois en trois matchs dans cette série. Si Moncton espère être la sixième équipe de l’histoire de la LHJMQ à combler un déficit de trois matchs pour remporter une série, cela devra changer. «Québec a neuf excellents attaquants. Pour être en mesure de compétitionner, il faut être en mesure d’en isoler quelques-uns et en même temps, nos meilleurs joueurs doivent être les meilleurs. Je n’ai pas aimé leur match ce soir. Ils doivent être meilleurs demain si nous voulons avoir une chance», affirme Rumble au sujet de ses deux attaquants.

En rafales

– Remparts: 20 tirs. Wildcats: 25 tirs

– Avantage numérique: 0/3 Remparts, 0/4 Wildcats

 

image