27 septembre 2017
Les premières images du centre aquatique dévoilées
Par: Karine Guillet
La maquette du projet.  Photo: Gracieuseté

La maquette du projet. Photo: Gracieuseté

La piscine municipale de Belœil misera sur la lumière naturelle et les mesures écoénergétiques. Selon les prévisions du Groupe Décarel, les mesures éconoénergétiques devraient permettre d’économiser 1,5 M$ sur dix ans.

La piscine sera équipée d’un chauffage par géothermie, de systèmes de récupération de chaleur et d’un système d’éclairage se modulant à l’éclairage naturel. De plus, le système de filtration par bille de verre permettra aussi une économie d’eau lors de lavages à contre-courant de la piscine.
Selon le Code national de l’énergie du bâtiment, un édifice de cette ampleur consommerait 26 millions de mégajoules, pour un coût annuel de 361 000 $. Les mesures choisies par Décarel devraient diminuer la facture de 44 %, pour chiffrer le coût annuel à 217 000 $. L’économie d’énergie sera de 56 %.
En plus du bassin sportif à huit corridors, la piscine comptera aussi sur un bassin récréatif, une plage avec glissoire adaptée aux enfants et des aires de transit pour les familles, plutôt que des vestiaires traditionnels. À la mezzanine, des gradins de 125 places pour le bassin sportif ont été aménagés, de même qu’une zone avec vue sur le bassin récréatif.
L’architecte Pierre Leclerc, de la firme Lemay, explique que le consortium a souhaité s’inspirer du paysage naturel, dont la vue sur la montagne et la proximité avec le ruisseau des Trente, pour le design du bâtiment. Ainsi, le Hall d’entrée sera entièrement fenestré et mènera vers une terrasse donnant sur le ruisseau des Trente. La terrasse en pavé uni sera équipée d’un mobilier urbain ainsi que de gradins en enrochement vers le ruisseau. Le stationnement de 45 places compte une zone de débarcadère.
Les travaux pour la piscine devraient débuter en janvier pour une ouverture officielle en février 2019. Groupe BMR a d’ailleurs annoncé hier un partenariat avec la Ville. L’entreprise commanditera le tableau indicateur pour un montant de 20 000 $ sur cinq ans.

image