26 juin 2020
Les organismes sportifs reprennent vie
Par: Denis Bélanger

Le sport a recommencé dans la région, comme un peu partout au Québec. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les sports d’été ont repris de plus belle grâce au déconfinement sportif. Voici un résumé des activités des organisations sportives du territoire.

Publicité
Activer le son

Soccer

Le Club de soccer de la Vallée-du-Richelieu (CSVR) vient de reprendre ses activités avec les équipes compétitives. Le processus de sélection et de préparation avait commencé cet hiver. Les autres programmes commenceront dans la semaine du 29 juillet. Les récentes annonces gouvernementales permettent maintenant la tenue de matchs et le début des activités pour les catégories plus jeunes, soit de U4 (2016) à U6 (2014). La période d’inscription est terminée, mais les intéressés doivent contacter le plus tôt possible le CSVR.

Le nombre de joueurs inscrit s’élevait autour de 900. « Nous avons reçu environ 170 demandes de remboursement. Certains parents n’étaient pas intéressés d’inscrire leur jeune s’il n’y avait pas de matchs. Il y en a d’autres qui avaient des inquiétudes de santé pour leurs enfants ou leurs proches, surtout ceux demeurant dans des maisons bigénération. Nous regardons aussi la possibilité d’avoir une solution pour les non-résidents alors que plusieurs ligues locales ont annulé leur saison », explique le président du CSVR, Nicolas Gamache.

Baseball

L’Association du baseball mineur de Belœil a commencé ses activités durant le week-end du 13 juin, tandis que l’Association de baseball mineur de Mont- Saint-Hilaire/Otterburn Park (ABMO) devait reprendre le collier cette semaine. Le gouvernement du Québec a donné le feu vert la semaine dernière à la tenue de parties. L’organisation de Belœil estime pouvoir tenir des parties assez rapidement. Notons que la plupart des championnats régionaux ont déjà été annulés. De son côté, l’ABMO estime avoir été pris de court par le déconfinement des matchs. « Le défi est le recrutement des bénévoles requis pour respecter les normes sanitaires », rapporte le président Louis Samson.

Belœil comptait 224 inscriptions et avait encore de la place disponible dans plusieurs catégories. Seulement une dizaine de parents avaient demandé un remboursement. À l’ABMO, c’est environ 110 joueurs inscrits pour le moment. Cette organisation gèrera les ajouts en fonction du nombre de bénévoles disponibles.

Football

L’organisation de football des Pirates du Richelieu a commencé ses activités cette semaine. Étant donné que les activités devaient commencer le printemps, il n’y aura finalement pas de pause durant l’été comme à l’habitude. Les dernières annonces gouvernementales donnent plus de marge de manœuvre à l’organisation pour les entraînements. En effet, il est maintenant possible d’utiliser plusieurs pièces d’équipements.

Les matchs de saison régulière ne commencent qu’en août et l’organisation attend toutefois le feu vert avant de remettre les uniformes aux joueurs. « Nous les donnerons seulement si nous sommes sûrs à 100 % d’avoir une saison, car nous devons tout nettoyer les équipements et voulons éviter des frais inutiles », commente le président Marc Labrecque.

Au moment de mettre sous presse, l’organisation comptait autour de 110 inscriptions. « Habituellement, nous comptons 142 inscriptions. Nous avons eu jusqu’à maintenant deux demandes de remboursement pour trois enfants. Les inscriptions se poursuivent néanmoins », souligne M. Labrecque.

Canoë-kayak

Les programmes récréatifs et compétitifs du Club de canotage d’Otterburn commenceront le 29 juin. Les gens pourront aussi louer une embarcation dès la semaine prochaine. Le Club a dû annuler son camp de jour ainsi que le programme du bateau-dragon en raison des mesures de distanciation sociale. « Sans ces deux activités, les inscriptions totales sont légèrement en baisse. Cependant, nos programmes présentement ouverts se remplissent aussi bien qu’à l’habitude », commente l’entraîneur-chef Antoine Laliberté.

Soulignons que les athlètes compétitifs ne pourront pas courser jusqu’au mois d’août. Des compétitions non officielles pourront se tenir en attendant et, à l’automne, Canoë-Kayak Québec pourrait probablement mandater de vraies compétitions. Les championnats provinciaux et nationaux sous leur forme habituelle sont déjà annulés.

image