3 juin 2020
Imbroglio autour du skatepark de Belœil
Les installations sont toujours fermées
Par: Denis Bélanger

Bien qu’elle ait procédé le weekend dernier à l’ouverture de ses modules de jeux dans les parcs, la Ville de Belœil estimait en date du 2 juin qu’elle n’avait pas encore le feu vert de la santé publique pour ouvrir son skatepark situé à côté de l’école Polybel.

Publicité
Activer le son

La semaine dernière, plusieurs municipalités, dont Mont-Saint-Hilaire, ont ouvert leur parc de planche à roulettes. Ce type d’installation n’a pas été spécifiquement nommé lors de l’annonce du 13 mai sur la première phase du déconfinement sportif. Le premier ministre François Legault avait toutefois indiqué la semaine suivante, en point de presse, que c’était permis.

La Ville de Belœil se préparait la semaine dernière à imiter les autres et avait fait produire des panneaux avec les consignes à respecter. Cependant, la municipalité a mis le projet en pause après que la Santé publique l’ait avisée d’une interdiction d’ouvrir. Une information que L’ŒIL a validée auprès d’une porte-parole du Centre intégré de santé et des services sociaux de la Montérégie-Centre. Il est à noter que les pistes de BMX sont permises depuis le 20 mai.

En fait, les modules de jeux et le skatepark sont deux choses différentes selon la Ville. « L’autorisation pour le skatepark doit être annoncée par la ministre Isabelle Charest. Donc non, nous n’avons malheureusement pas eu l’autorisation d’ouvrir le skatepark, a répondu lundi matin la porte-parole de Belœil, Émélie Trinque. Notre directrice générale a néanmoins contacté la Santé publique pour valider le tout. Nous attendons un retour. »

image