22 juin 2018
Les hommes forts de nouveau sur le parquet de Polybel
Par: Denis Bélanger

La tire de camion était l’une des six épreuves au menu de la compétition.

L’école secondaire Polybel a accueilli le 8 juin dernier la 15e édition de son concours d’hommes forts qui porte depuis cette année le nom Défi régional de force André Phaneuf, à l’honneur du policier socio-communautaire qui a lancé cette initiative dans le but entre autres de contrer le décrochage scolaire.

Organisé par la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) l’événement a réuni 35 athlètes, dont 5 filles, provenant de 17 écoles de la Montérégie et de la Mauricie. Mike Saunders, le président de l’Alliance canadienne des athlètes de force amateurs (ACAFA) que l’on peut voir également à la description de concours d’hommes forts à la télévision, a assumé la présidence d’honneur de la compétition scolaire. André Phaneuf, qui a pris sa retraite de la RIPRSL à la fin de l’année 2016, a de nouveau participé à l’organisation du concours à titre de bénévole.

Au terme de six épreuves de force, Raphael Letendre-Trottier de l’École Paul-Germain-Ostiguy de Saint-Césaire a terminé premier, Félix Lajoie de l’école Ozias-Leduc de Mont-Saint-Hilaire, deuxième, et Philibert Moreau de l’école Paul-le Jeune de Saint-Tite, troisième.

Chez les filles, la première place a été obtenue par Mégane Rondeau de l’école Wilfrid-Léger de Waterloo, la seconde place par Sara-Maude St-Laurent et la troisième place par Jessica Bourgoin, toutes deux de l’école Paul-Germain-Ostiguy de Saint-Césaire. La bannière remise à l’école ayant accumulé le plus de points a été remportée par l’école Paul-le Jeune de Saint-Tite.

image