7 janvier 2021
Les garderies du Québec se plaignent des masques fournis par le gouvernement
Par: L'Oeil Régional

Toutes les garderies du Québec ont reçu l’ordre par les autorités adeptes de pari sportif hockey de cesser d’utiliser certains masques jetables bleus, car ils ne sont pas conformes à la réglementation.

Publicité
Activer le son

La commande est arrivée dans un courriel du ministère de la Famille du Québec mardi soir.

Le gouvernement a distribué le masque MC9501 à plus de 15 000 garderies entre mai et novembre pour protéger le personnel contre le COVID-19. Le ministère prétend avoir été mis au courant du problème le même jour, et a agi « rapidement », lit-on dans le courriel.

Il indique également que le problème avec les masques a été découvert par un institut de recherche privé à but non lucratif sur la santé et la sécurité des travailleurs, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRRST).

Selon son site Web, l’IRRST est principalement financé par la Commission provinciale de la santé et de la sécurité au travail, la CNESST.

«Selon les informations transmises par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), l’un des trois critères analysés ne répond pas complètement aux exigences», indique le courriel du ministère de la Famille.

Les trois critères pour les masques sont : l’efficacité de sa filtration bactérienne, sa résistance aux fluides et la facilité à respirer.

La lettre du gouvernement n’indique pas clairement dans quel domaine le masque ne répondait pas aux normes. Le gouvernement a commencé à distribuer un autre type de masque le mois dernier.

« Soyez assuré que le ministère s’assurera que toutes les garderies auront suffisamment de masques pour les prochains mois, à commencer par la prochaine livraison, prévue pour la mi-janvier 2021 », lit-on dans l’e-mail.

Claudia Beaudin, qui dirige la garderie L’attrait mignon à Longueuil, affirme qu’elle a toujours eu des doutes sur la qualité des masques MC9501 fournis par le gouvernement.

«Depuis le début, les masques fournis par le ministère ne nous ont pas rendus confiants car ils semblaient être de faible qualité», a déclaré Beaudin.

“Pendant des mois, j’ai demandé à mes employés de porter des masques non conformes en leur disant que c’était pour leur sécurité.”

Lucie Longchamps, la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux, dit avoir des préoccupations similaires et les a partagées avec le ministère.

«Les masques n’avaient pas toutes les certifications canadiennes auxquelles nous aurions pu nous attendre», a-t-elle déclaré. « Je ne dis pas qu’ils ne pouvaient pas protéger, mais nous n’étions pas certains qu’ils fonctionnaient comme ils le devaient. »

Dans une déclaration à Radio-Canada, un porte-parole du ministre de la famille de la province, Mathieu Lacombe, a déclaré que les mesures de sécurité dans les garderies ont fonctionné, entraînant moins de 1000 cas confirmés de COVID-19.

image