23 avril 2021
Visioconférence à la Société d’histoire et de généalogie
Les femmes d’affaires de la Nouvelle-France
Par: L'Oeil Régional
Mona-Andrée Rainville

Mona-Andrée Rainville

À l’invitation de la Société d’histoire et de généalogie, Mona-Andrée Rainville prononcera une conférence virtuelle sur les femmes d’affaires de la Nouvelle-France le mercredi 28 avril à 19 h 30.

Publicité
Activer le son

Enseignantes, soignantes, mécènes, fondatrices, recruteuses, ambassadrices, sages-femmes, notaires, chirurgiennes, truchements, exploratrices : voilà autant de rôles tenus par nos pionnières, malgré une historiographie qui les confine à la domesticité, à la maternité ou au couvent. Qu’en est-il de celles qui ont tenu des commerces, monté des sociétés, fondé des manufactures, organisé le financement d’entreprises, fait venir de la main-d’œuvre, nolisé des navires, initié un commerce transatlantique ? Que savons-nous des femmes d’affaires de la Nouvelle-France et du contexte dans lequel elles ont évolué sous le Régime français ?

Inscription au https://shgbmsh.org/conferences-a-venir/ avant 20 h, le lundi 26 avril (7 $ pour les non-membres, gratuit pour les membres) en cliquant sur le bouton Acheter la conférence et suivant la procédure à l’écran. Les instructions de connexion seront envoyées la veille de la conférence.

Avocate, historienne, généalogiste et ancienne journaliste, Mona-Andrée Rainville s’amuse depuis plusieurs années à soulever la jupe de la grande Histoire pour révéler l’extraordinaire petite histoire des gens ordinaires. Son sujet de prédilection est l’histoire des femmes de la Nouvelle-France. Doublées d’une approche ludique, imagée et dynamique, ses présentations et animations ont la réputation de plaire à tous les publics par leurs contenus bien documentés. Lauréate du prix Percy-W.-Foy 2016 de la Société généalogique canadienne-française, elle est membre des conseils d’administration de la Fédération Histoire Québec et des éditions Histoire Québec. Elle a créé une page Facebook qu’elle anime, Les 2000 Femmes de la Nouvelle-France, pour partager et mettre en commun des trouvailles de recherche sur ces pionnières.

image