12 janvier 2017
Les esprits s’échauffent à l’école Au-Fil-de-l’Eau
Par: Denis Bélanger
École Au-Fil-de-l’Eau.

École Au-Fil-de-l’Eau.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) a dû intervenir mercredi à la sortie des classes de l’école primaire Au-Fil-de-l’Eau. Une enquête a d’ailleurs été ouverte.

On a toutefois peu de détails exacts sur l’intervention. Un citoyen qui a eu vent de l’histoire laisse entendre que des coups de pieds auraient été donnés. Le porte-parole de la RIPRSL, le sergent Pierre Tremblay, a simplement indiqué qu’il semblait y avoir mésentente entre des jeunes et des adultes. Le sergent Tremblay invite d’ailleurs les témoins de l’événement à contacter la RIPRSL.

De son côté, la directrice de l’école, Christyne Tremblay, a tenu à mentionner d’entrée de jeu que les élèves sont en sécurité. Elle n’a toutefois pas voulu indiquer si les personnes impliquées subiraient des conséquences.

«Il y a eu une plainte de déposée et nous collaborons. Nous travaillons à l’école avec une psychoéducatrice et une éducatrice spécialisée, a ajouté Mme Tremblay. Nous allons rencontrer certains élèves pour trouver une solution à ce genre de conflit. Notons qu’aucun adulte membre du personnel de l’école n’a été témoin de l’événement.»

La directrice ignore pour l’instant si elle assurera un suivi ou non avec l’ensemble des parents. Elle va analyser la situation avec les gens de son équipe. «Les parents des élèves concernés ont été rencontrés», a toutefois renchéri Christyne Tremblay

image