6 novembre 2020
Les enfants pourront rencontrer le père Noël au Mail
Par: Denis Bélanger

Le père Noël dans son Royaume en 2019. Photo gracieuseté

Le père Noël répondra présent encore cette année au Mail Montenach de Belœil en dépit du contexte de la pandémie. L’expérience sera toutefois différente des années précédentes en raison des mesures sanitaires et des règles de distanciation sociale.

Publicité
Activer le son

Au lieu de faire la traditionnelle file d’attente pour rencontrer le père Noël, les gens pourront réserver leur plage horaire sur une plateforme en ligne qui sera accessible dès le 6 novembre. Chaque famille aura droit à dix minutes avec le gros bonhomme rouge qui sera présent au centre commercial dès le 21 novembre, et ce, jusqu’au 24 décembre. « Cette année, nous avons la chance d’offrir la flexibilité aux parents pour cette activité qui est une véritable tradition », souligne Tina Yanbestian, directrice marketing du Mail Montenach.

Les enfants ne pourront pas s’asseoir sur les genoux du célèbre personnage. Les jeunes enfants auront néanmoins droit à un cadeau et il sera aussi possible de prendre des photos à deux mètres de distance. « Le photographe prendra des prises de vues qui donnera l’illusion que les jeunes sont proches du père Noël, renchérit Mme Yanbestian. Tout sera désinfecté avant et après chaque visite. Tous les personnages du Royaume du père Noël porteront le couvre-visage. Celui du père Noël sera intégré à son visage, avec une barbe. »

Le centre commercial a aussi concocté un plan B qui pourra être déployé le 21 novembre si la situation l’impose, soit l’installation d’un écran au Royaume du père Noël permettant aux enfants de communiquer avec lui. « Nous avons un plan C au cas où les centres commerciaux fermeraient. Tout est en place pour que ça fonctionne et que la famille ne soit pas impactée. »

Une tradition à préserver
Le Mail Montenach avait pris la décision dès le printemps dernier, au début de la crise, de poursuivre la tradition du père Noël. Tina Yanbestian explique que la planification des activités de Noël commence dès l’arrivée des bourgeons.

« Ça prend beaucoup de préparation. Il faut notamment fabriquer le cadeau. […] En septembre, nous avons fait un sondage auprès de notre clientèle et sur les réseaux sociaux. La réponse a été sans équivoque; nos visiteurs voulaient vraiment un père Noël pour préserver la magie des Fêtes. Tous nos commerçants appuient aussi cette activité comme tous les autres événements. »

Le Mail Montenach n’a pas eu non plus de difficulté à recruter les volontaires pour incarner le père Noël. « Nous avons deux pères Noël de longue date, âgés dans la soixantaine. Ils habitent la région et adorent les enfants. »

Les autres fêtes continuent aussi
Le centre commercial s’efforce de souligner les autres fêtes dans l’année en cette ère de la COVID. Pour l’Halloween, un rallye virtuel avait été préparé et des bonbons étaient remis au comptoir de service à ceux qui les avaient réservés. Le remue-méninge de Pâques viendra assez vite. « Il faut savoir se réinventer. Ce printemps, nous étions fermés quand Pâques a eu lieu. Nous avions organisé un rallye chocolaté et les participants ont pu récolter un chocolat à la réouverture du centre commercial », poursuit sur la même lancée Tina Yanbestian.

image