15 février 2018
Intersection 116/du Millénaire: nouvelle interdiction de virage à droite
Les élus demandent plus de mesures
Par: Vincent Guilbault
La nouvelle signalisation interdit le virage à droite. Photo: Robert Gosselin

La nouvelle signalisation interdit le virage à droite. Photo: Robert Gosselin

Le ministère des Transports (MTQ) a interdit le virage à droite au feu rouge à l’intersection de la route 116 et du boulevard du Millénaire. Le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, demande maintenant d’autres mesures, à moyen et long terme, qui pourraient aller jusqu’à l’instauration d’une passerelle.

En plus de l’interdiction du virage à droite, le temps de traverse pour les piétons a été allongé de 40 secondes. Ces mesures avaient été demandées par la famille de Gianfranco Passuello, décédé le 12 janvier dernier à cette intersection.
Lundi dernier, les élus municipaux ont voté une résolution demandant au MTQ «d’apporter des mesures d’atténuation, d’ici le printemps, afin d’assurer la sécurité des piétons et cyclistes aux abords de la route 116, aux intersections du boulevard du Millénaire et de la montée des Trinitaires».
Les élus demandent aussi des aménagements plus «structurants, à long terme», afin de sécuriser les deux intersections. Le MTQ pourrait, par exemple, installer une passerelle qui surplomberait la 116, explique M. Lessard. Une prochaine étape logique pour sécuriser les intersections serait aussi le recul de la ligne d’arrêt des véhicules et l’amélioration de l’éclairage routier.
Le député de Chambly, Jean-François Roberge, appuie la municipalité dans ses discussions avec le ministère. Le député a félicité l’interdiction du virage à droite, mais demande maintenant au ministre André Fortin de «poser des actions supplémentaires pour sécuriser ce tronçon de route à Saint-Basile-le-Grand».
«Je trouve désolant qu’il faille attendre un événement aussi horrible avant que le MTQ intervienne, mais je suis soulagé de savoir que cette intersection est plus sécuritaire», a souligné le député.
Jean-François Roberge s’est entretenu directement avec le ministre des Transports, André Fortin, pour lui faire part des demandes municipales. «Le ministre s’est montré sensible et ouvert à de nouvelles interventions pour sécuriser cette portion de la route 116. J’espère maintenant que cette bonne volonté se traduira en actions concrètes et rapides», conclut le député.
Rappelons que deux personnes sont décédées à l’intersection de la 116 et du Millénaire dans les derniers mois. En 2016, un jeune planchiste avait été frappé par une automobile à la même intersection, mais s’en était tiré avec des blessures toutefois importantes. Une jeune femme a aussi été happée mortellement en juillet 2014 à la croisée de la 116 et de Boucherville, à la hauteur de Saint-Bruno-de-Montarville.

image