21 juin 2016
Les églises de la région seront munies de défibrillateurs
Par: L'Oeil Régional
Le directeur des ventes de Gestion Paramédical, André Chouinard, et le grand chevalier Claude Lebrun.

Le directeur des ventes de Gestion Paramédical, André Chouinard, et le grand chevalier Claude Lebrun.

Huit églises de la région auront bientôt un défibrillateur grâce aux Chevaliers de Colomb de Beloeil.

Après avoir eu l’idée d’installer un appareil dans leur salle de location, les Chevaliers de Colomb ont décidé de donner des défibrillateurs aux paroisses de Trinité-sur-Richelieu, Saint-Hilaire, Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Saint-Marc-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu et Saint-Jean-Baptiste.

Habitué de remettre des chèques, l’organisme sans but lucratif a cette fois-ci choisi de poser un geste qui pourrait sauver des vies.

Le défibrillateur sert à déterminer le rythme cardiaque et administrer un choc électrique à une personne en arrêt cardiaque pour rétablir le rythme de son cœur. «Le défibrillateur permet d’avoir une meilleure circulation et d’augmenter les chances de survie», indique André Chouinard, directeur des ventes chez Gestion Paramédical. L’entreprise fournira les défibrillateurs aux huit églises.

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, la défibrillation combinée à la réanimation cardiorespiratoire (RCR) peut doubler les chances de survie, mais chaque minute passée sans intervention augmente le risque de décès de 7 à 10%.

Le grand chevalier de Beloeil Claude Lebrun souhaite «un effet boomerang» chez les autres conseils de Chevaliers de Colomb et que ceux-ci offrent des défibrillateurs à leurs églises. Au Québec, très peu d’églises auraient de tels appareils, estime M. Lebrun.

Les Chevaliers de Colomb de Beloeil remettront aussi un montant de 500$ à chacune des églises afin que les bénévoles soient formés quant à l’utilisation des défibrillateurs. Au total, le don des Chevaliers de Colomb ne représente pas loin de 25 000$, incluant l’achat des appareils.

image