5 septembre 2019
Les dépenses du projet de la rue Duvernay autorisées
Par: Sarah-Eve Charland

Les travaux de réfection de la rue Duvernay devraient se réaliser en 2020. Photothèque | L’Œil Régional ©

Belœil a déposé l’avis de motion qui autorisera les dépenses liées à la réfection et au verdissement de la rue Duvernay, qui s’élèvent à 5 182 200 $, lors de la séance ordinaire du conseil le 26 août. De ce nombre, la ville empruntera un montant de 4 682 200 $.

Ce règlement sera présenté pour adoption à une séance ultérieure. Cet emprunt, qui sera assumé par l’ensemble des contribuables, sera réduit de toute subvention ou contribution, dont celle de 750 000 $ qui a déjà été annoncé par le programme Municipalités pour l’innovation climatique de la Fédération canadienne des municipalités. La Ville affectera aussi une somme de 500 000 $ qui provient de son fonds général afin de réduire le règlement d’emprunt.

Les plans sont en élaborations et en conception. Une première rencontre s’est tenue le 13 août avec les commerçants et les propriétaires sur cette artère pour dévoiler une ébauche du plan concept. La Ville a pris en note des pistes d’amélioration. Une prochaine rencontre est déjà prévue en octobre pour présenter le projet modifié.

Les élus ont octroyé le contrat de services professionnels d’ingénierie et d’architecture de paysage pour la réalisation des plans et devis au moment de cette même séance du conseil. À la suite d’un appel d’offres, le mandat a été donné à l’entreprise FNX-Innov qui a obtenu le meilleur pointage parmi les soumissionnaires conformes. Le contrat s’élève à 277 779,60 $.

« Il ne faut pas voir ça en parallèle avec toutes les réfections de rue qu’on fait un peu partout dans la ville. Il y a un enjeu de réfection beaucoup plus important, plus large que juste refaire du pavage et les égouts comme on le fait de façon régulière. Il y a des enjeux de circulation. Il y a des enjeux de reconfiguration des trottoirs et des stationnements. […] Si vous avez déjà tenté de passer d’un côté à l’autre de la rue, vous savez qu’il faut être patients et garder les yeux ouverts pour s’assurer d’arriver à bon port. Le projet vise la totalité des améliorations sur tous les plans », explique le conseiller municipal Guy Bédard.

L’ensemble du projet a aussi pour objectif de réduire les îlots de chaleur et d’améliorer le ruissellement des pluies. Le tout s’inscrit dans une vision de ville verte, décrite dans la planification stratégique 2018-2028. D’ailleurs, la Ville a adopté le projet dans son plan triennal d’immobilisations (PTI).

Les nouvelles infrastructures vertes permettront de passer de 16 % de surfaces perméables à 26,9 % sur la zone du projet. Belœil plantera entre autres 200 arbres, ce qui permettra d’augmenter le potentiel de canopée à 25,9 %, alors qu’il est estimé à 5,2 % actuellement.

Les aménagements seront complétés par l’intégration de mobilier urbain, l’installation de deux bornes de recharge pour véhicules électriques, des supports pour vélos et une placette publique.

image