27 janvier 2017
Les défis, une source d’inspiration pour David Myles
Par: L'Oeil Régional

SPECTACLE. L’auteur-compositeur-interprète David Myles ne s’arrête ni à un style, ni à une langue pour combler son désir de créer. Après le folk, le jazz et la pop, il s’est attaqué au R&B dans son tout dernier opus Here Now.

L’artiste originaire de Fredericton au Nouveau-Brunswick mène une carrière dans le monde de la musique depuis 2005 avec son premier album Together and Alone.

Au cours des années, l’artiste s’est amusé avec différents styles. Il est passé du jazz à la musique latine, par le country, le folk, le doo-wop et le bluegrass.

«Chaque projet, je cherche un thème différent. Parfois, c’est plus folk et d’autres plus pop. J’aime faire des collaborations. Ma dernière en est une avec l’artiste hip-hop Classified qui a apporté beaucoup d’énergie. Je suis plus un musicien tandis que lui connaît la musique et les machines. On vient de monde différent, mais j’aime me lancer des défis», explique David Myles.

L’artiste avait d’ailleurs remporté, avec Classified, un Juno pour sa chanson Inner Ninja, en 2013.

Une soirée éclectique

En tournée québécoise pour son dernier opus Here Now paru en avril dernier, le chanteur sera de passage à Belœil le 4 février au Centre culturel. Les gens pourront découvrir les visages multiples de sa musique. Il interprétera des chansons de ses neuf autres albums et fera même des reprises de chansons qu’il aime tout en racontant des histoires sur lui.

Loin d’avoir assouvi sa soif de découvrir d’autres styles, le chanteur travaille actuellement sur un album entièrement francophone dont la sortie est prévue en 2017. Pour la création, il s’est entouré de plusieurs collaborateurs québécois comme Caracol et Florence K.

Malgré les difficultés de composer et de chanter dans la langue de Molière, M. Myles est enthousiasmé par ce nouveau projet.

«Les artistes avec qui je travaille ont été tellement accueillants. Ce sont des artistes fantastiques. C’est une chose de composer et de chanter parce que la poésie n’est pas la même dans les deux langues. J’aime apprendre des choses. Je crois qu’il y a différentes façons de voir la même chose et d’entendre la musique.»

Billets et info ici

image