8 novembre 2017
Les citoyens auront accès à un Centre de justice de proximité
Par: L'Oeil Régional
Jean-François Robert et Frédérique Tessier, respectivement président et directrice du Centre de justice de proximité de la Montérégie, Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, et Richard Merlini, député de La Prairie. Photo: Jean Laramée

Jean-François Robert et Frédérique Tessier, respectivement président et directrice du Centre de justice de proximité de la Montérégie, Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, et Richard Merlini, député de La Prairie. Photo: Jean Laramée

Par Vanessa Picotte – Collaboration spéciale

Il est maintenant possible de se rendre dans les bureaux du Centre de justice de proximité de la Montérégie, situé à Brossard, et d’obtenir gratuitement de l’information juridique, du soutien et de l’orientation pour trouver une solution à ses problèmes.

«Par exemple, nous allons pouvoir répondre à des questions sur les pensions alimentaires, le bail, le logement et le testament, précise la directrice du centre Frédérique Tessier. Trois juristes seront disponibles pour informer les citoyens sur leurs droits et leurs obligations, leur présenter les options et les recours qui s’offrent à eux et leur expliquer les procédures dans le cadre d’une instance judiciaire.»
La ministre de la Justice Stéphanie Vallée était de passage à Brossard le 30 octobre pour inaugurer le septième Centre de justice de proximité au Québec. Pour la ministre, ces centres sont devenus des «incontournables parmi les outils mis à la disposition des citoyens».
«L’accessibilité à la justice, ce n’est pas qu’une question de moyen et de temps, mais aussi une question d’accessibilité géographique et de compréhension des enjeux et des questions qui sont sous-jacentes à une problématique que l’on vit. C’est ce que fait le Centre de justice de proximité lorsqu’il donne de l’information gratuite et de qualité aux citoyens», affirme Mme Vallée.
L’implantation de ce centre a nécessité un investissement de près de 454 000$, financés par le Fonds Accès Justice, sous la responsabilité du ministère de la Justice.

Régler les conflits autrement
Le président du conseil d’administration du Centre de la Montérégie, Jean-François Robert, a affirmé qu’il «souhaitait remettre entre les mains du citoyen la balance de la justice».
«À la priorité traditionnelle de favoriser l’accès à un professionnel du droit et l’accès au tribunal s’ajoute maintenant une nouvelle priorité: celle d’offrir aux citoyens les moyens adéquats et efficients pour leur permettre de régler leurs différends sans recourir au tribunal», explique M. Roberge.
En collaboration avec l’Université de Sherbrooke, le Centre proposera des services spécialisés sur les modes de prévention et de règlements de différends, notamment par la négociation, la médiation ou l’arbitrage.
«Les étudiants à la maîtrise en médiation de l’Université de Sherbrooke se sont portés volontaires pour nous aider à développement des outils d’information afin d’aider le citoyen à prendre des décisions éclairées sur la façon qui lui convient pour régler son différend», précise M. Roberge.
Le Centre de justice de proximité de la Montérégie est ouvert les lundi, mardi et mercredi, de 9h à 12h et de 13h à 16h, le jeudi de 10h à 12h et 13h à 19h30 ainsi que le vendredi, sur rendez-vous seulement, de 9h à 12h et de 13h à 16h30.
Info: www.justicedeproximite.qc.ca

image