11 février 2021
Les Chevaliers de Colomb se départiront de leur salle de réception
Par: Denis Bélanger

Claude Lebrun.

Eric Hamel

Les Chevaliers de Colomb de Belœil vendent le bâtiment qu’ils occupaient depuis les années 1980. L’organisme a accepté une offre d’achat de l’Arche Montérégie, organisme hébergeant une clientèle en déficience intellectuelle. Le futur propriétaire de l’immeuble ne prendra possession des lieux qu’en 2023 et assure qu’il continuera à opérer la salle de réception.

Publicité
Activer le son

Selon le Grand Chevalier Claude Lebrun, le bâtiment n’avait pas été mis en vente. Il y a quelques années, l’organisme avait tâté le pouls pour vendre, mais n’avait rien eu de satisfaisant. Il a toujours été hors de question dans l’esprit des Chevaliers de Colomb de vendre la propriété à un promoteur immobilier qui l’aurait rasé pour y construire des condos.

Les discussions de la vente ont débuté il y a plus d’un an. « La présidente de l’Arche de l’époque m’avait approché pour une collaboration financière. Elle m’avait alors dit que c’était dommage que notre bâtiment ne fût pas à vendre. Je lui ai répondu que tout est à vendre au bon prix. Les négos se sont poursuivies pendant un an », rapporte Claude Lebrun.

Ce dernier ajoute que le moment était opportun pour les membres alors que son organisme fait face à un défi de recrutement de la relève. « L’argent de la vente sera réinvesti dans la communauté. Notre priorité a toujours été d’aider les démunis et nous continuerons à le faire. Nous sommes contents que l’Arche Montérégie prenne le flambeau. Nous agirons d’ailleurs comme mentor envers l’organisme, ce qui assurera une pérennité dans le Vieux-Belœil. »

Le transfert officiel de la propriété ne sera fait que dans deux ans pour permettre une période de transition aux deux organismes. « Cela permettra aux membres de profiter encore un peu de la bâtisse. Puis, nous achèterons un autre local pour permettre aux membres de se réunir pour socialiser, préférablement dans le Vieux-Belœil. »

Ces deux années permettront aussi à l’Arche Montérégie de trouver un acheteur pour son centre administratif situé sur Bernard-Pilon.

Bonifier les activités

Établi à Belœil depuis 1981, L’Arche Montérégie accueille de façon permanente 17 personnes vivant avec une déficience intellectuelle dans ses trois foyers et leur offre un emploi à travers quatre ateliers de travail. L’organisme utilisera notamment la salle de réception pour bonifier ses propres activités.

« Nous voulons devenir un point central pour la déficience intellectuelle en travaillant en collaboration avec d’autres organismes, souligne le président de l’Arche Montérégie, Éric Hamel. Nous voulons aussi nous faire connaître davantage, car ce n’est pas tout le monde qui sait ce que nous faisons. »

M. Hamel est emballé de pouvoir poursuivre la vocation événementielle de la salle qui a accueilli de nombreux événements et réceptions. « Ça va être plus facile pour nous d’organiser nos soupers-bénéfices à la salle. Nous allons pouvoir tenir des événements pour d’autres organismes. Nous trouverons aussi une certaine façon de reconnaître l’apport des Chevaliers de Colomb à cet endroit. »

Le montant de la vente n’est pas encore public. Selon le rôle d’évaluation foncière de la Ville de Belœil, le bâtiment vaut près de 500 000 $ et le terrain plus de 300 000 $, pour une valeur totale de 842 000 $.

image