11 novembre 2015
Les Bouches Bées, là pour rester
Par: L'Oeil Régional
Les trois filles des Bouches Bées.

Les trois filles des Bouches Bées.

MUSIQUE. Leur nom n’est pas encore sur toutes les lèvres, mais depuis la sortie de leur premier album en mai 2015, Les Bouches Bées font de plus en plus parler d’eux. Et ce trio féminin francophone, souvent comparé aux Sœurs Boulay, promet d’être de plus en plus visible.

Les trois voix des Bouches Bées, Janik V. Dufour, Roxane Filion et Flavie Léger-Roy, présenteront un tout nouveau spectacle à Beloeil, accompagnées de deux musiciens qui jouent entre autres du banjo, de la guitare acoustique et de la contrebasse.

«C’est un spectacle qui met en valeur trois voix féminines en harmonie. C’est vraiment ça la ligne directrice du projet», mentionne Janik V. Dufour.

Ce nouveau produit reflétera leur passage de 10 jours en résidence dans une maison de la culture de Montréal. En plus des chansons de leur album Au fil des avenues, le groupe «folk à saveur country», comme elles se décrivent, offrira de nouvelles compositions.

Pas de chansons bonbons. Mais bien des chansons à texte, «qui veulent dire quelque chose», dans lesquelles le groupe aborde surtout le thème du temps.  

«On se rend compte que c’est une denrée rare, plus on vieillit. (…) Comme artiste, le temps nous nuit ou nous aide, mais c’est clairement la chose la plus difficile à contrôler», observe Janik V. Dufour.

Avec David Thibault                                 

Les trois filles ont d’ailleurs pris leur temps pour mettre de l’avant Les Bouches Bées, projet né entre les murs de l’UQAM en 2007.

«On dit toujours qu’on est des marathoniennes, on n’est pas des sprinters», résume en souriant Janik V. Dufour.

«On sent que notre projet est là pour rester, au sens, on ne veut pas que ce soit de passage. Donc, on prend le temps de faire les choses. On ne voulait pas aller trop vite non plus.»

La promotion autour du premier album a permis aux trois jeunes artistes d’être entendues et vues un peu partout au Québec. Et le talentueux et solide trio n’entend pas en rester là. Les Bouches Bées souhaitent monter de plus en plus sur scène afin d’élargir son public.  

Le chanteur québécois David Thibault leur offre une opportunité pour atteindre leur objectif. Avant Noël, Les Bouchées Bées feront la première partie de deux spectacles de la jeune vedette, finaliste à The Voice en France, et connue pour son interprétation de chansons d’Elvis.

Preuve que le groupe ne se veut pas éphémère, un deuxième album est dans l’air, mais toujours à l’étape de discussions. À suivre donc. 

Les Bouches Bées seront au Centre culturel de Beloeil, le jeudi 19 novembre à 20h.

image