14 novembre 2019
Guignolée des deux rives
Les bénévoles frapperont aux portes le 8 décembre
Par: Denis Bélanger

Cynthia Pepin, des Marchés Pepin, le Grand Chevalier Claude Lebrun, la présidente du CABVR Louise Boileau, le président d’honneur de la guignolée Guillaume Venne et Lise Bélanger des Chevaliers de Colomb. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Pour une deuxième année consécutive, la guignolée servant à amasser des denrées et des fonds pour les gens démunis se tiendra le dimanche 8 décembre dans la majorité des municipalités de la Vallée-du-Richelieu.

Les Chevaliers de Colomb de Belœil organiseront encore, comme ils le font depuis 75 ans, la guignolée à Belœil ainsi qu’à McMasterville et à Saint-Mathieu-de-Belœil. Les organisateurs estiment que 400 personnes passeront dans les rues. Les bénévoles travailleront au local des Chevaliers de Colomb ainsi qu’à un local au Mail Montenach prêté par le propriétaire, le Groupe Cominar.

Le Centre d’action bénévole de la Vallée-du-Richelieu (CABVR) recevra de son côté les denrées destinées pour les gens dans le besoin de Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu et Saint-Marc-sur-Richelieu. Chaque milieu a toutefois un comité qui s’occupe de la collecte.

Paniers de Noël
Les denrées récoltées serviront à nouveau à préparer les paniers de Noël ainsi qu’au dépannage alimentaire. Les gens desservis par le CABVR doivent s’inscrire pour obtenir un panier au local de l’organisme le 27 novembre ainsi que les 2 et 3 décembre. Les gens du CABVR se déplaceront aussi à la résidence Jacques-Odelin pour les résidents uniquement. Pour desservir en dépannage ceux qui se seront inscrits préalablement, les paniers seront distribués à Saint-Jean-Baptiste le 22 novembre, à Saint-Marc-sur-Richelieu le 29 novembre et à Saint-Denis-sur-Richelieu le 4 décembre. Pour ces trois derniers déplacements, les gens doivent prendre rendez-vous et contacter un bénévole au 450 467-9373, poste 229.

En plus du porte-à-porte, des boîtes ont été déposées dans les écoles de la région le 11 novembre afin de recueillir des denrées spécifiques pour combler les tablettes de comptoir alimentaire. La générosité des employeurs de la région est également sollicitée. Le Grand Chevalier Claude Lebrun a d’ailleurs tenu à souligner le soutien financier des Marchés Pepin qui remettent de l’argent aux deux organismes responsables de la guignolée grâce à la vente de sapins de Noël.

Cette année, c’est le copropriétaire du Cinéma de Belœil, Guillaume Venne, qui assure la présidence d’honneur de la guignolée des deux rives.« La contribution des citoyens est importante pour qu’on puisse s’unir pour venir en aide à tous ces gens », a tenu à ajouter Claude Lebrun lors d’un point de presse tenu au Cinéma de Belœil.

Statistiques de 2018
Les Chevaliers de Colomb, en plus des paniers de Noël, ont répondu à plus de 1609 demandes de dépannage alimentaire touchant environ 3218 personnes. Pour sa part, le CABVR a remis l’an dernier 180 paniers de Noël qui ont bénéficié à 433 personnes. Au total, un peu plus de 2000 heures bénévoles avaient été comptabilisées pour le partage de Noël.

image