31 octobre 2017
Les bacs bruns au chemin dès janvier
Par: Denis Bélanger

L’Organibac. Photo: Archives

La première collecte de matières organiques dans la région devrait être tenue dans la semaine du 1er au 5 janvier. Cette collecte s’effectuera sur une base bimensuelle jusqu’au 26 avril et sera hebdomadaire durant la période estivale.

Le début de la collecte pour chacune des villes s’effectuerait probablement sur trois semaines. Rappelons que c’est l’usine de biométhanisation qui accueillera les matières organiques des 27 municipalités des MRC Marguerite-D’Youville, Vallée-du-Richelieu et de Rouville. Si la municipalité de Saint-Basile-le-Grand a déjà annoncé que la collecte commençait chez elle le 4 janvier, les responsables du dossier à la Vallée-du-Richelieu n’étaient pas encore en mesure au moment de mettre sous presse d’avancer dans quelles semaines les autres villes de la MRC commenceraient à être desservies. Saint-Basile-le-Grand et Chambly ont leur propre contrat de collecte tandis que les 11 autres de la Vallée se sont regroupées pour un contrat collectif. «Nous attendons d’avoir des discussions à cet effet avec MATREC», précise Léo Fradette, responsable de la gestion des matières résiduelles à la MRC.

Les collectes organiques s’effectueront en une seule journée dans chacune des municipalités. Les Organibacs des résidents de Beloeil et McMasterville seront vidés dans les camions de collecte le vendredi, ceux de Saint-Basile-le-Grand le jeudi, et ceux de Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Mathieu-de-Beloeil, Saint-Antoine, Saint-Charles, Saint-Denis et Saint-Marc-sur-Richelieu le mardi.

Le début de la collecte en janvier est tributaire de l’aval de la Société d’économie mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS) qui pilote l’usine de biométhanisation. Outre les trois MRC, la SÉMECS est aussi composée de l’entreprise privée Biogaz EG, formée par Éthanol GreenField Québec et le Groupe Valorrr.  «Les travaux doivent se terminer bientôt et on commencera à faire des tests», renchérit M. Fradette.

Usine
La construction de l’usine a commencé en décembre 2016. On souhaitait l’opérer dès le début 2017, mais le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement nécessaire aux travaux a été accordé plus tard qu’anticipé. La distribution des Organibacs a commencé en septembre et se terminera en novembre à Saint-Basile-le-Grand. Notons que les municipalités s’affairent présentement à organiser des soirées d’information pour les citoyens.

Située sur un terrain en bordure de la route Marie-Victorin, l’usine représente un investissement total de 57,8 M$. Le projet a bénéficié d’une subvention de 31 M$ du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MDDELC), de 16 M$ du fédéral ainsi que de 750 000$ du Fonds municipal vert (FMV) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

image