27 novembre 2017
7e Grand Salon des auteurs jeunesse québécois
Les auteurs jeunesse à l’honneur à l’école Jacques-Rocheleau
Par: Olivier Dénommée
Le comité organisateur du 7e Grand Salon des auteurs jeunesse québécois de l'école Jacques-Rocheleau: à l'avant, Janie Laflamme-Blais et Claudia Duchesne; à l'arrière: Judith Beaupré et Isabelle Rivard. Absentes de la photo: Sandra Boudreau et Denise Saucier.
Photo: François Larivière

Le comité organisateur du 7e Grand Salon des auteurs jeunesse québécois de l'école Jacques-Rocheleau: à l'avant, Janie Laflamme-Blais et Claudia Duchesne; à l'arrière: Judith Beaupré et Isabelle Rivard. Absentes de la photo: Sandra Boudreau et Denise Saucier. Photo: François Larivière

Pour une 7e année, l’école primaire Jacques-Rocheleau de Saint-Basile-le-Grand sera un endroit incontournable les 6 et 7 décembre: elle accueillera 24 auteurs dans le cadre du Grand Salon des auteurs jeunesse québécois, ouvert au public de 16h à 20h30.

Le jour, les 600 élèves de l’école pourront profiter d’ateliers proposés bénévolement par les auteurs participants, et plusieurs sont attendus en soirée avec leurs parents pour obtenir des dédicaces de leurs auteurs jeunesse préférés. Parmi les auteurs les plus en vue, on note Louis-Pier Sicard (la série Felix Vortan), Robert Soulières (notamment auteur de Un cadavre de classe), Marc Beaudet (les bandes dessinées Gangs de rue) et Annie Blouin (Les enquêtes de Catou), qui ont répondu à l’appel du comité organisateur.
Chaque année, les organisatrices constatent à la suite du Salon un grand engouement pour la lecture, appuyé par le «mois de la lecture» qui a été instauré en 2016. «Avec le Salon, les jeunes prennent conscience qu’il y a un auteur et un processus derrière le livre», note Isabelle Rivard. Cette année encore, les enseignantes proposeront à la direction de ne plus donner de devoirs du mois de décembre pour permettre aux élèves de s’adonner à la lecture.
Les organisatrices attendent en grand nombre les enfants et leurs parents dans le gymnase de l’école les mercredi 6 et jeudi 7 décembre, en espérant en convertir toujours plus au plaisir de la lecture. Elles souhaitent aussi que l’activité gagne assez en importance pour éventuellement pouvoir accueillir les enfants des autres écoles primaires de Saint-Basile-le-Grand.

image