30 octobre 2019
L’engouement Dans ma rue, on joue! se propage au Québec
Par: Sarah-Eve Charland

Le conseiller municipal Pierre Verret a instigué le projet Dans ma rue, on joue!. Photo Rosalie Hamelin – StudioPink.com

Le règlement Dans ma rue, on joue!, une initiative de Belœil et du conseiller municipal Pierre Verret, fait son chemin. Après avoir été intégrées dans la loi 122 en 2017, les dispositions ont été ajoutées au Code de la sécurité routière en juin dernier.

Selon le nouvel article ajouté au Code de la sécurité routière, une municipalité peut permettre, par règlement, le jeu libre sur un chemin public dont la gestion lui incombe. Avant, le Code de la sécurité routière n’incluait rien touchant le jeu dans la rue. La seule différence entre le règlement de Belœil et celui du Code de la sécurité routière est la disposition qui affirme que le règlement doit tenir compte des conditions météorologiques. Le règlement municipal de Belœil s’adaptera à la nouvelle disposition du Code de la sécurité routière concernant les conditions météorologiques.

« Un de mes buts, quand je ne serai plus là, je veux que ça continue », mentionne M. Verret.

Sans avoir fait d’analyse exhaustive, la Ville de Belœil dit avoir été contactée par une quarantaine de villes et de MRC au Québec à la suite de cette initiative. Le conseiller municipal offre aussi des conférences un peu partout au Québec et a donné une trentaine d’entrevues avec différents médias de la province et avec le chercheur anglais Tim Gill qui se spécialise dans les comportements des enfants et du jeu libre.

« Je n’ai pas fait ça pour ça. J’avais fait ça pour les citoyens de Belœil, mais ça a pris une ampleur qui est rendue provinciale, même outre-mer », se montre surpris le conseiller municipal.

Belœil a conçu une trousse d’outils qui est offerte aux municipalités souhaitant l’implanter sur leur territoire. « C’est la trousse de Belœil, mais elles peuvent prendre notre trousse et l’adapter comme elles veulent. Plusieurs villes restent surprises. Ils nous disent : vous faites ça gratuit? C’est pour les enfants. C’est pour les familles. C’est pour les citoyens », assure M. Verret.

Le lancement de Dans ma rue, on joue! a été fait en 2016. La Ville a connu un engouement dès la première année. Près de quatre ans plus tard, l’enthousiasme se fait encore sentir, affirme M. Verret. Une cinquantaine de rues sont autorisées. Le comité de circulation analyse six nouvelles demandes en ce moment.

En amélioration continue

Pour le conseiller municipal, l’amélioration continue du règlement est essentielle. L’année prochaine, la Ville pourra installer des bollards sur les rues dont la vitesse est peu respectée. En 2018, la Ville a changé les limites de vitesse à 30 km/h sur ces rues ciblées. Du marquage au sol a aussi été ajouté.

« C’est un dossier en amélioration continue. C’est à la suite des commentaires des gens. Il n’y a personne qui a fait un dossier comme ça. Il faut qu’on le pense et qu’on le développe », ajoute le conseiller municipal.

Prix et distinctions du programme

Prix Carrefour Action municipale et Famille en 2016

Prix Excellence Association québécoise du loisir municipal – municipalité entre 10 000 et 50 000 habitants en 2016

Prix Défi santé et famille – catégorie Aménagement du milieu en 2016

Prix d’excellence Réseau québécois Villes et Villages en santé – catégorie Communauté conviviale et solidaire en 2016

Finaliste au Mérite Ovation municipale en 2017

image