18 octobre 2020
L’élan de Mikaël Huchette freiné par la pandémie
Par: Denis Bélanger

Michael Huchette.

Le hockeyeur de Beloeil Mikaël Huchette disputait, dans l’uniforme des Remparts de Québec de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) les 2 et 4 octobre, ses deux premiers matchs réguliers depuis le début mars. Le retour à l’action aura été toutefois de courte durée en raison de la deuxième vague de la COVID-19.

Publicité
Activer le son

En effet, les Remparts et l’Armada de Blainville-Boisbriand ont été les premières équipes du circuit Gilles Courteau à être forcées à un arrêt de leurs activités à la suite de la mise en vigueur de nouvelles mesures restrictives en zone rouge. Mais d’autres formations sont ajoutées  à la liste pour inciter la LHJMQ à suspendre  cette semaine tous les matchs au Québec jusqu’au 28 octobre. À l’exception de Moncton, les autres équipes des provinces maritimes peuvent continuer à jouer un contre l’autre.

De son côté, Huchette tente de demeurer zen à travers cette situation dont il contrôle bien peu de choses. Il a entrepris sa pratique la veille de la mise en vigueur de l’interdiction des sports d’équipes comme si c’était une séance normale. Il entretenait beaucoup d’espoir à ce que la ligue puisse trouver une façon de poursuivre ses activités. « C’est quand même stressant de ne pas savoir ce qui va se passer. C’est plate, car beaucoup d’efforts ont été mis pour que nous ayons une saison. Mais il faut rester positifs », reconnaît l’ancien porte-couleurs des Gaulois de Saint-Hyacinthe.

Huchette n’est pas inquiet de pouvoir maintenir la forme dans cette pause qui durera au moins jusqu’au 28 octobre. «J’ai de la place pour faire de l’entraînement et je vais continuer à bien manger. Je suis arrivé en forme au camp d’entraînement, mais là, je suis dans une meilleure forme physique encore. Je sentais que je m’améliorais chaque jour. »

Rappelons que Mikaël Huchette a eu l’occasion de chausser énormément les patins ces deux derniers mois. Le camp des Remparts a commencé à la fin août et il avait aussi participé à un camp d’une équipe junior américaine au début août.

Retour sur ses débuts

L’incertitude reliée à la COVID-19 n’a pas empêché Huchette de pleinement savourer ses débuts officiels dans la LHJMQ le 2 octobre à Québec. « C’était le fun. Tu réalises que tes efforts ont été récompensés, car tu joues dans la grosse ligue. »

Le jeune homme admet que c’était particulier de jouer devant des gradins vides au Centre Videotron. Ses coéquipiers lui ont raconté à quel point l’ambiance était électrique pour un début de saison avec des spectateurs. Il ne s’est toutefois pas laissé distraire par cet aspect.

Il regrette toutefois que ses parents n’aient pu assister en direct à ce beau moment. « Oui, j’ai travaillé fort, mais je dois énormément à mes parents. Ils ont mis tellement d’efforts et d’argent. C’est grâce à eux que je suis ici. »

Le deuxième match de Huchette le 4 octobre a été aussi mémorable pour lui alors qu’il a compté son premier but dans le circuit Gilles Courteau.

image