9 juillet 2020
Le Tour de la Montagne continue de ramasser des sous
Par: Denis Bélanger

Anik Armand relevant son défi. Photo gracieuseté

Bien que l’édition 2020 du Tour de la Montagne Desjardins n’ait pas eu lieu en raison de la COVID-19, les efforts des organisateurs ont permis d’amasser jusqu’à maintenant 39 000 $ au profit de la Fondation de l’Hôpital Honoré-Mercier.

Publicité
Activer le son

Le Tour devait avoir lieu le dimanche 18 mai, à Mont-Saint-Hilaire. L’événement a toutefois été annulé quelques jours après que le gouvernement du Québec ait interdit les rassemblements de plus de 250 personnes, le 12 mars.

L’un des deux coprésidents du Tour cette année, le président de Cyrell AMP, Gabriel Borduas, a eu l’idée de lancer un défi aux gens. « Il fallait que je bouge. Je me suis dit pourquoi ne pas aller marcher le 24 kilomètres. J’ai demandé après à la directrice de la Fondation si on pouvait lancer l’invitation au public de relever un défi. Moi, j’ai décidé de donner 100 $ du kilomètre marché. »

L’idée a fait son chemin alors que plusieurs personnes ont décidé de se lancer un défi ou de contribuer à la cause. «Habituellement, ça se fait sur une journée; là, nous étirons le défi jusqu’à la fin 2020. Il n’y pas de montant précis, les gens donnent ce qu’ils veulent. Ils peuvent faire aussi l’activité qu’ils veulent. Ça peut même aller à l’hiver et être du ski », souligne l’autre coprésidente, Anik Armand, gestionnaire de portefeuilles chez Valeurs mobilières Desjardins. « Nous n’avons pas fait de grande sollicitation, nous comprenons que ça peut être difficile pour certains en raison de la pandémie. On doit remercier la communauté et les donateurs de s’être lancés. Les besoins de l’hôpital sont plus grands que jamais. »

Parmi les donateurs, notons entre autres Valeurs Mobilières Desjardins Équipe Anik Armand comme partenaire principal (15 000 $), Anik Armand (2400 $) Gabriel Borduas (2400 $), la Ville de Mont-Saint-Hilaire (2000 $), Groupe Lobato (2400 $) Optima Aéro (2000 $) et Simon Jolin-Barrette (1000 $).

Pas d’événement officiel

Même si le déconfinement s’est accéléré au cours des dernières semaines, seulement trois secteurs demeurent confinés pour l’instant. Les responsables du Tour ne tiendront donc aucun événement d’ici la fin de la présente année.

« Nous avions pensé reporter la course à l’automne. Mais on ne sait pas encore où tout ça s’en va et on voit les grands marathons être annulés. Il n’y aura rien d’officiel pour 2020, rapporte M. Borduas. Espérons que nous pourrons le faire en 2021, ça se fera environ à la même date, soit le dimanche précédent le congé des Patriotes. En le faisant le dimanche, si les conditions météorologiques sont défavorables, nous pouvons le reporter au lendemain. »

Une première à la présidence

La 11e édition du Tour de la Montagne marquait la première année de Mme Armand et de M. Borduas à la présidence de l’événement caritatif. Ils ont pris la relève de l’homme d’affaires José Lobato qui était en poste pour les dix années précédentes. « S’il n’y avait pas un historique du Tour et des 10 ans de José Lobato à la présidence, je ne suis pas sûre que nous aurions eu ce même appui. Le Tour attirait énormément de monde et, en dix ans, il est devenu un événement attendu. Le fait que l’événement n’ait pas lieu cette année, les gens ont vraiment été touchés », renchérit Anik Armand.

image