23 juin 2017
Le regroupement des services incendie confirmé
Par: Karine Guillet

Belœil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathieu-de-Beloeil regrouperont leurs services de sécurité incendie dès 2019.

Les élus ont adopté une résolution en faveur de la création de la Régie intermunicipale en sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu en séance extraordinaire lundi.

«Actuellement, nous respectons le schéma de couverture de risque pour 24 % des appels, alors que la proposition de création d’une Régie permettra de respecter ce schéma dans 100 % des situations, offrant ainsi aux citoyens un meilleur service au meilleur coût», explique le porte-parole du regroupement et maire de McMasterville, Gilles Plante.

Fusion des casernes

Pour le moment, trois casernes seront conservées, soit celles de Mont-Saint-Hilaire, dont la caserne est encore en construction, de Saint-Basile-le-Grand, en raison de voie ferrée qui sépare le territoire, et celle de Belœil, qui a l’ampleur d’accueillir temporairement la nouvelle Régie intermunicipale d’incendie. Les pompiers des casernes de McMasterville et Otterburn Park seront dirigés vers les autres casernes.

À terme, le but serait toutefois de ne conserver que deux casernes, soit une de chaque côté de la rivière Richelieu. Le maire Gilles Plante a assuré que le regroupement ferait tout en son pouvoir pour conserver les emplois des pompiers en poste, ajoutant que le budget de la Régie a été prévu en conséquence du nombre d’employés actuels. Il ne peut toutefois pas garantir qu’au terme de l’exercice, la Régie comptera autant de pompiers que les cinq casernes actuelles.

Pour le moment, il est impossible d’évaluer les économies potentielles que feront les municipalités. Pour le prochain budget, le maire Gilles Plante estime que cette création coûtera 600 000 $ de plus, soit environ 118 000 $ par ville. Le maire Yves Corriveau estime pour sa part que la mise en place du même service individuellement aurait coûté près de 800 000 $ par Ville.

La nouvelle régie devrait entrer officiellement en fonction en 2019. Entre temps, le comité technique, composé des directeurs généraux des municipalités, devra préparer un projet d’entente transitoire dès septembre, incluant le partage financier et la constitution de la régie. Le comité Carrefour du capital humain, de l’Union des municipalités du Québec, a quant à lui le mandat d’embaucher une ressource externe qui prendra la direction de la nouvelle entité en novembre prochain.

Rappelons que les municipalités d’Otterburn Park et de Mont-Saint-Hilaire ont décidé dernièrement de se partager les services d’un seul directeur à la suite du départ du directeur des pompiers d’Otterburn Park, John Thompson. Ajoutons de plus que le service de sécurité incendie de McMasterville desservait déjà Saint-Mathieu-de-Beloeil.

image