18 août 2017
Le propriétaire de Sexitation rend l’âme
Par: Denis Bélanger
André Saint-Martin en compagnie de son épouse Lucille. Photos: Gracieuseté

L’ancien propriétaire de la boutique érotique Sexitation à McMasterville, André Saint-Martin, est décédé à 74 ans le 1er août. Il combattait la maladie depuis un certain temps.

M. Saint-Martin laisse dans le deuil sa femme, Lucille, avec laquelle il a opéré son commerce pendant plus de 20 ans, ses trois enfants et ses deux petits-enfants. Ses funérailles ont été célébrées la fin de semaine dernière à McMasterville.
L’aventure de la boutique érotique a commencé en 1991 pour le père de famille. À l’époque, la boutique Érophile recherchait un employé. Lucille Saint-Martin est allée pour offrir ses services, quand du même coup, son conjoint a offert d’acheter le magasin. Le couple n’avait pas à ce moment-là d’expérience dans le milieu des affaires, mais ils connaissaient très bien les produits offerts par la boutique. Aussi, M. Saint-Martin travaillait comme courtier d’assurances.
Les Saint-Martin sont devenues propriétaires de la boutique en septembre 1991 et ont rebaptisé le magasin Fantaisies Féminines. Après trois ans, André Saint-Martin trouvait que ce nom manquait de punch. Le nom de Sexitation a été retenu ensuite.
André et Lucille Saint-Martin ont vendu leur commerce en 2016 à Éros et Compagnie, qui possède maintenant huit boutiques érotiques au Québec. Le nom de Sexitation a cédé sa place à la raison sociale des nouveaux propriétaires.

image