3 avril 2019
Carré Saint-Jean-Baptiste dans le Vieux-Belœil
Le promoteur tâte le pouls des citoyens
Par: Denis Bélanger

À l’initiative du Groupe BBC, une soirée de consultation s’est tenue la semaine dernière au café le Quartier Général. Photo gracieuseté

Le projet de revitalisation d’un quadrilatère du Vieux-Belœil piloté par le promoteur immobilier de Mont-Saint-Hilaire Le Groupe BBC suit son cours. Dans le meilleur des mondes, le promoteur aimerait entreprendre la mise en chantier en 2020. D’ailleurs, avec la collaboration de la municipalité, des représentants de l’entreprise ont invité dernièrement les citoyens à les rencontrer afin de recueillir des idées fraîches et les mettre à contribution dans la conception du projet.

Plus précisément, le projet concerne le quadrilatère formé des rues Saint-Joseph, Saint-Jean-Baptiste, Dupré et Saint-Matthieu. L’entreprise a finalisé des ententes d’acquisition avec toutes les maisons situées dans le secteur. Pour certaines propriétés, il ne reste plus qu’à signer l’acte notarié. BBC avait effectué les premières acquisitions en 2016.

Le projet du Carré Saint-Jean-Baptiste sera mixte, avec du commercial et du résidentiel ou du locatif. Le nombre d’unités de logement n’est pas encore déterminé. « Le marché pour du locatif est là. Et de plus, c’est complexe de venir faire une copropriété avec beaucoup d’éléments comme ce projet comporte. Ça va être beaucoup plus simple si c’est un propriétaire unique », souligne le président du Groupe BBC, David Brassard.

Les habitations actuelles seront démolies pour faire place à des bâtiments construits au pourtour du carré pour laisser au centre une vaste place publique. M. Brassard et la Ville assurent qu’aucun de ces bâtiments n’avait une valeur patrimoniale. « S’il y avait eu dans ce secteur une seule belle maison à haute valeur patrimoniale, l’ensemble du projet n’aurait pas été possible », renchérit l’homme d’affaires. Notons qu’il y aura de plus un stationnement souterrain d’un peu plus de 140 cases.

« Rencontres de cuisine »
Plusieurs facettes ne sont pas encore coulées dans le béton, dont le type de commerce qui s’implanterait dans le projet. À l’initiative du Groupe BBC, une soirée de consultation préliminaire s’est tenue la semaine dernière au café le Quartier Général. « Nous voulions entendre les citoyens sur ce qui manque comme commerces. Notre but n’est pas de cannibaliser les magasins existants, mais bien d’être complémentaire », ajoute David Brassard.

 

Ce dernier s’est dit satisfait de la rencontre et des idées partagées par les citoyens. « Les gens ont mentionné la nécessité d’avoir des bureaux. Ce n’est pas fou, si on veut amener des gens qui travaillent dans le Vieux-Belœil, on va amener de la clientèle pour nourrir les commerces. Ça amène aussi une belle cohabitation, les gens ne sont pas ainsi utilisateurs aux mêmes heures. »

Les citoyens ont également soumis quelques suggestions sur le plan de la circulation, soit que l’accès véhiculaire se fasse par Saint-Matthieu ou Dupré et que la rue Saint-Joseph soit fermée à la circulation. Les citoyens se préoccupent aussi de l’aspect architectural des nouveaux bâtiments, certains souhaitant conserver un aspect semblable.

Sur le plan réglementaire, la municipalité devra éventuellement modifier le règlement de zonage puisqu’on retrouve sur le site visé différents zonages. La Ville n’a pas encore décidé de son côté si le développement du projet passerait par l’adoption d’un plan particulier d’urbanisme (PPU) ou un projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI).

image