17 février 2017
Le Party pyjama de retour à Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger
Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

Alain Labonté

L’école secondaire Ozias-Leduc de Mont-Saint-Hilaire sera l’hôte le 10 mars de la 2e édition du Party pyjama littéraire, une activité de financement organisée par la Fondation de l’établissement. Plusieurs artistes ont été confirmés et on rendra de plus hommage à la comédienne Marie-Soleil Tougas, décédée il y a près de 20 ans.

L’événement avait habituellement lieu au Cabaret Lion d’or de Montréal et l’un des concepteurs de l’événement, Alain Labonté, a décidé de le transporter à Mont-Saint-Hilaire. M. Labonté, qui a conçu cette idée avec Kim Thuy et Claudia Larochelle, reviendra dans la Vallée-du-Richelieu pour présenter ce spectacle où chansons et littérature seront à l’honneur dans une formule cabaret. Les spectateurs sont invités à venir en pyjama ou en tenue décontractée.

«Cette idée un peu folle de passer une soirée en pyjama, à découvrir des textes et de nouveaux auteurs, nous est venue il y a deux ans. L’auteure Kim Thuy est une bonne amie à moi. Nous avons l’habitude de brasser des tas d’idées ensemble. Nous avons décidé de créer un événement littéraire qui, par la même occasion, viendrait soutenir des causes qui nous tiennent à cœur», affirme Alain Labonté.

Raôul Duguay, Sophie Faucher, Céline Lamontagne (qui assurera la mise en scène), Caroline Bleau, Bruno Pelletier, Benoît Sarrasin et Claudia Larochelle figurent sur la liste des invités. Kim Thuy ne pourra toutefois être là.

La soirée permettra aussi aux spectateurs d’entendre des extraits des meilleurs textes des élèves de l’école sélectionnés à la suite d’un concours littéraire lancé en début d’année.

Il y aura également une lecture de Micheline Bégin, la mère de Marie-Soleil Tougas. Elle devrait réciter le texte Aimer comme une gourmandise, que sa fille avait écrit pour son deuxième mariage en 1992. «J’aimerais mieux un texte de Marie-Soleil. L’un de mes textes va m’amener davantage dans mes propres émotions, et je risque ainsi de perdre le contrôle, ce que je ne veux pas», confie-t-elle à L’Œil Régional.


Plus de 8000$

La première édition du Party pyjama littéraire avait attiré en mars 2016 plus de 200 personnes et avait permis d’amasser 8000$. Cette année, la Fondation aimerait dépasser ce montant. L’auditorium peut accueillir jusqu’à 350 personnes. Les fonds recueillis cette année serviront à parachever les travaux en cours à la bibliothèque.

«Nous voulons que les 1480 élèves de l’école aient accès à un lieu où l’atmosphère est confortable et accueillante, un lieu de référence incontournable pour les accompagner durant leurs études», maintient la Fondation par voie de communiqué.

Pour plus d’info: www.facebook.com/fondationecolesecondaireoziasleduc.


image