19 septembre 2019
Saint-Marc-sur-Richelieu
Le parc André-R.-Noël bientôt revampé
Par: Sarah-Eve Charland

Les modules de jeux actuels à Saint-Marc-sur-Richelieu seront changés cet automne. Photo gracieuseté

La Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu complètera la réfection majeure de son parc André-R.-Noël en y installant des nouvelles structures de jeux et un module de mise en forme qui devraient être installés d’ici le 30 novembre.

Cela viendra compléter les travaux majeurs qui se sont échelonnés sur une période de deux ans. « Le but de ce parc, c’est que lorsqu’une famille arrive, peu importe l’âge des personnes, ils peuvent faire quelque chose. Le Véloparc est là. Ils peuvent aller jouer au tennis. On a fait installer un gazebo », explique le maire de Saint-Marc-sur-Richelieu, Michel Robert.

Les structures de jeux devaient être changées, assure-t-il. Tant qu’à changer des modules à la pièce, le conseil municipal a choisi de revamper l’ensemble des structures. Ils ont accordé un contrat de 88 590,33 $, taxes incluses, pour l’achat de fourniture et installation de structures de jeux. C’est l’entreprise Go-Élan qui a remporté l’appel d’offres.

On retrouvera dans le parc deux modules, soit un qui s’adresse aux jeunes de 18 mois à 5 ans et un qui s’adresse aux jeunes de 5 à 12 ans. On remplacera le sable par du paillis. Des compléments aux modules seront ajoutés.

Un deuxième contrat a aussi été donné concernant l’achat de fournitures et l’installation d’appareils de mise en forme. Le contrat a été octroyé à l’entreprise Tessier Récréo-Parc au coût de 39 999,45 $, plus taxes. Il s’agit d’un module sur lequel on retrouve 10 appareils d’entrainement.

« C’est un gym grand public en plein air. On n’a pas ciblé un groupe d’âge en particulier. On a fait un espace d’entraînement. Éventuellement, on pourrait le transférer en parcours avec des modules sur la piste cyclable ou sur les sentiers qu’on a actuellement. C’est quelque chose de possible, mais qui n’est pas encore discuté », mentionne le directeur des loisirs, Samuel Routhier.

Le tout s’inscrit dans le budget 2019. La Municipalité avait prévu un montant de 100 000 $ pour les modules de jeux et de 45 000 $ pour le module d’entrainement. Elle assumera tous les coûts reliés à ces achats.

L’ensemble de ces travaux est la suite de l’aménagement d’un Véloparc qui s’est terminé l’été dernier. Ce projet représentait un investissement de près de 156 000 $, qui a pu être financé en partie par le gouvernement du Québec, la Caisse Desjardins de Belœil–Mont-Saint-Hilaire et la MRC de la Vallée-du-Richelieu. n

image